Saint-Étienne

Saint-Etienne : Atelier visionnaire, c'est fini !

Par Stéphanie Gallo, le 10 février 2015

Le maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau, a décidé de mettre un terme à la marque territoriale lancée par son prédécesseur Maurice Vincent, "Saint-Etienne Atelier visionnaire". Il abandonne cette marque et veut travailler à une nouvelle démarche, " plus efficace". A l'international, Saint-Etienne communiquera désormais sous la bannière d'OnlyLyon. Au niveau local et national, le travail est relancé.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Moins de trois ans après l'inauguration de la marque de territoire "Saint-Etienne Atelier visionnaire" par Maurice Vincent, alors maire PS de Saint-Etienne, son successeur Gaël Perdriau siffle la fin du match.

Une coquille vide?

Après avoir annoncé la semaine dernière que Saint-Etienne communiquerait désormais sous la bannière OnlyLyon, l'édile UMP confie au Journal des Entreprises son choix sur le mode de communication locale et nationale.

"Je prends la décision d'interrompre cette démarche inefficace. Saint-Etienne Atelier Visionnaire est une coquille vide. A part, inviter les ambassadeurs au match, qu'est ce qui a été fait concrètement? Il n'y a eu aucune retombée malgré l'investissement!".

Gaël Perdriau souhaite une refonte complète de cette démarche de marketing territorial. "Nous avons un certain nombre d'ambassadeurs qui veulent s'impliquer encore plus. C'est le cas de Xavier Court (cofondateur de Vente-privee.com) avec qui nous allons travailler par exemple sur des solutions numériques pour le commerce de centre ville". Sur la forme, la marque ne sera plus utilisée. "Il est important que Saint-Etienne ait une marque. Mais pas celle-ci. Le choix d'atelier visionnaire n'était pas pertinent car pas suffisamment identitaire. C'est une marque qui peut être utilisée par n'importe quel territoire ! J'ai bien constaté que les forces vives du territoire n'adhéraient pas. Nous allons donc relancer le travail pour élaborer une nouvelle marque. A budget constant".

"C'est une faute politique"
Informé de cette décision par nos soins, Maurice Vincent a réagi, à chaud : "C'est une faute politique. C'est nul ! Une marque de territoire a besoin de temps pour s'installer. On ne peut pas se permettre de changer tous les 6 ans, après chaque élection. L'attractivité de Saint-Etienne est un sujet qui devrait transcender les couleurs politiques; comme je l'ai fait en pousuivant la démarche design engagée par Michel Thiollière".
Très remonté, Maurice Vincent prévient celui qui lui a succédé dans le bureau du maire : "Un identifiant ne plait jamais à tout le monde mais celui-ci était le fruit d'un travail collectif. Gaël Perdriau va perdre trois ou quatre ans à relancer un identifiant à qui on pourra reprocher la même chose que Atelier visionnaire! ".

A lire aussi : "Marketing territorial. Saint-Etienne, visionnaire ?"
                      "Saint-Etienne. La marque de territoire de l'agglomération récompensée par une Marianne d'or"
                      "Saint-Étienne. Pari numéro 1 : l'attractivité"

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition