Portrait : Elise Hauters à la barre du Normand CPM Industries

Par Isabelle Evrard, le 25 novembre 2015

Elise Hauters a repris l'entreprise familiale implantée à Saint-Romain de Colbosc en 2013. CMP Industries affiche depuis une croissance régulière de 6% à 8% par an et doit prochainement renforcer sa partie bureau d'études.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Les femmes dirigeantes dans l’industrie ne sont pas légion. Encore moins dans le domaine de la chaudronnerie. Pourtant, en 2013, quand il a fallu reprendre l’entreprise de son père qui partait en retraite, Élise Hauters n’a pas hésité. Elle s’est lancée dans l’aventure avec son frère Benoist. Une transmission tout en douceur: «On s’est donné du temps, plus de douze années! J’ai intégré l’entreprise en 2000, mon petit frère l’année d’après. À tel point que les salariés et les clients ne sont presque rendus compte de rien! Aujourd’hui, on gère tout à deux. Toutes les décisions techniques sont validées par Benoist et moi je les valide d’un point de vue financier».

D’un job d’été à la direction d’une PME

Petit retour en arrière sur un parcours plutôt étonnant: si la voie de son frère était toute tracée, bac de chaudronnerie en poche, puis sacré Meilleur Ouvrier de France en chaudronnerie, il n’en était pas de même pour Élise qui se destinait à devenir… Critique musicale! «Je suis rentrée dans l’entreprise de mon père pour l’aider dans le domaine administratif. Une sorte de job d’été d’étudiante! Finalement, il m’a confié petit à petit toute la gestion administrative et financière». Se passionnant pour l’entreprise familiale, la jeune femme change complètement de direction professionnelle et passe un BTS en Conception de produits industriels: «Sur les 12 élèves, j’étais la seule fille et ça n’a pas été facile de s’intégrer. Pour les garçons, je n’y connaissais rien et il a fallu que je travaille dur pour montrer que j’étais autant capable qu’eux, voire plus!»
Aujourd’hui dirigeante de CPM Industries, elle a réussi à creuser sa place dans ce milieu d’hommes: «Être une femme dans l’industrie est une force incroyable. On nous écoute vraiment. Sauf lorsque j’ai des interlocuteurs asiatiques au téléphone. Pour eux, il est inconcevable qu’une femme prenne des décisions dans une société!»

Donner leur chance aux candidates féminines

Si Élise Hauters assure ne pas faire de discrimination positive dans son entreprise, elle essaye toujours de donner la chance aux candidates féminines: «Si le CV de l’homme est meilleur, bien sûr, on prend le candidat masculin. Mais nous accueillons régulièrement des stagiaires femmes car je sais combien il est difficile de se faire une place dans le milieu de la chaudronnerie». Ainsi, si dans la partie technique pure, les femmes sont quasi inexistantes, la société a recruté une technicienne Méthodes, et c’est à la plus proche collaboratrice d’Élise Hauters qu’a été confiée la démarche qualité en vue de l’obtention de la certification EN 9100.

La PME a rejoint Normandie AéroEspace en 2014

CPM Industries conçoit et réalise des outillages de chaudronnerie fine appliquée aux industries telles que l’aéronautique, l’agroalimentaire, l’aéronautique, la logistique ou les fabricants de machines spéciales. En 2014, la société a intègré le réseau Normandie Aéro Espace (NAE). L’occasion d’élargir son réseau de fournisseurs. «NAE nous a ouvert beaucoup de portes et permis de trouver des partenariats avec des entreprises aux activités connexes pour pouvoir répondre à des projets complets». Le réseau NAE a aussi permis à CPM Industries d’exposer pour la première fois au Salon du Bourget et d’accroître sa visibilité: «Nous avons eu des retombées fabuleuses. Nous travaillons aujourd’hui avec le spatial, la défense et de la sécurité intérieure».

CMP vient d’obtenir un permis pour s’étendre: dès 2016, son bureau d’études s’installera sur un plateau de 130 m² et l’atelier de production s’agrandit de 200 m². Elle affiche une croissance régulière de 6% à 8% et va prochainement renforcer sa partie Bureau Études.


CPM Industries: Saint-Romain de Colbosc; CA 2014: 2M€ ; Effectif: 22 salariés ; www.cpmindustries.f

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.