Nantes : TransWay, éditeur de solution d’éco-mobilité, lance un appel d’offre aux collectivités

Par Amandine Dubiez, le 13 octobre 2016

Son système d’incitation à limiter l’utilisation de sa voiture est sur les rails. Transway déploie son service d’éco-mobilité en 2017. Pour choisir la ville où il va s'implanter, le tout nouveau lauréat d’Initiatives PME lance en début d’année prochaine un appel d’offre aux collectivités.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Après des années de recherche et développement, ça y est, le projet Ireby créé par TransWay est prêt à prendre la route. Le principe : inciter les automobilistes à limiter leurs émissions de CO2, soit en roulant moins vite, soit en décalant leurs horaires, soit en faisant du covoiturage. Grâce au contrat signé avec Vtraffic, le GPS des taxis, Ireby peut aussi indiquer en temps réel à l’automobiliste des trajets alternatifs. Traqués via l’application dédiée, les bons conducteurs sont récompensés en bons de réduction chez des partenaires comme Darty, la Fnac ou encore les cinémas, bars et restos du centre ville. Le système suscite déjà l’intérêt de plusieurs villes. Et pour cause, la mise en place du service ne leur coûterait rien.

Revendre des droits à polluer


« On peut quantifier les émissions de CO2 ainsi économisées par les automobilistes. Les collectivités peuvent récupérer ces données pour revendre des droits à polluer», explique Nicolas Tronchon, président fondateur de TransWay. Les métropoles récupèrent aussi des données précieuses sur le déplacement de leurs usagers, leurs profils et leurs habitudes. Quelle ville sera la première à mettre en place le dispositif ? Pour challenger les métropoles, TransWay lance un appel d’offres aux collectivités en début d’année prochaine.

Bientôt dans 25 villes

En parallèle, Transway poursuit le développement de son modèle d’incitation à l’utilisation des transports en commun. Même principe : plus les citadins prennent le bus, plus ils gagnent des points et des réductions dans les cinémas, restos ou commerces de leur ville. Testé depuis 8 mois à Bordeaux, le dispositif va s’étendre prochainement dans 25 autres villes, notamment grâce au contrat qu’a signé l’entreprise nantaise avec Keolis, l’opérateur privé de transports publics de passagers.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition