Loire-Atlantique

Numérique

Nantes : Lengow pose ses valises en Allemagne

Par Xavier Pennec, le 13 octobre 2016

Un an après avoir levé dix millions d'euros, la start-up Lengow ouvre son premier bureau à l'étranger, à Munich en Allemagne. L’entreprise nantaise qui édite un logiciel permettant de diffuser les catalogues des e-commerçants sur les marketplace espère poursuivre son développement sur le marché allemand, le deuxième au niveau européen.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

C’était dans les cartons depuis quelques temps. Un an après avoir levé dix millions d'euros, la start-up Lengow ouvre son premier bureau à l’étranger. Destination Munich en Allemagne. Employant 130 salariés, l’entreprise nantaise édite un logiciel Saas permettant de diffuser les catalogues des e-commerçants sur les marketplace et les comparateurs de prix (Amazon, Google, Cdiscount, etc.). En France, elle travaille pour des grands noms tels que la Fnac ou encore La Redoute. 



En posant ses valises en Allemagne, Lengow s’attaque au deuxième marché de l’e-commerce en Europe, derrière le Royaume-Unis et devant la France.
En 2015, son patron Mickeal Froger avait fait de l’implantation au Royaume-Uni sa priorité. « En Angleterre, c’était un peu plus compliqué, nous avions plus de concurrents, résume Elodie Vigneron, directrice de la communication à Lengow. Quand on y va il ne faut pas se tromper, il faut avoir toutes les données. Et nous avons eu une bonne opportunité en Allemagne. » Surtout, l’entreprise réalise près de 10% de son chiffre d’affaires outre-Rhin ; 40 % à l’international. « Etre présent à Munich et donc directement sur le marché allemand va nous permettre d’être plus proche de nos clients mais également de nouer des relations avec un écosystème fort, assure dans un communiqué Mickael Froger. Le marché allemand est très attractif pour Lengow et représente avec ses 50 millions d’eshoppers une belle opportunité.» le co-fondateur de Lengow. A l’heure actuelle, une personne a été recrutée à Munich :
Jim Knopf.  Trois commerciaux vont être, par la suite, embauchés pour l’épauler. 




L'Angleterre dans la ligne de  mire



Si l’Angleterre reste la prochaine cible, l’entreprise nantaise commence petit à petit à acquérir quelques clients en Asie. « On a fait quelques voyages en Asie pour sentir le marché, rapporte Elodie Vigneron. Et on a recruté une personne qui connaît le marché et qui travaille depuis nos bureaux à Paris. Avant de se lancer, on préfère acquérir de l’expérience. C’est plus sage. » Créée en 2009, Lengow, qui ne communique toujours pas son chiffre d’affaires, compte quand même 3.600 clients. Et a toujours de l’appétit !

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises