Formation

Management : Dirigeants, formez-vous !

Par Dossier réalisé par Gilles Cayuela, le 04 juillet 2017

Si les dirigeants d’entreprise pensent à former leurs équipes, ils oublient souvent qu’eux aussi auraient bien besoin d’une remise à niveau. Devenir chef d’entreprise n’est pas inné. Cela s’apprend !

Le Journal des Entreprises, l'économie en régions — Photo : Le Journal des Entreprises

Pour beaucoup de dirigeants, accepter de se former c’est avouer que l’on n’est pas compétent. Ceux qui vont suivre des formations plus ou moins longues sont ceux qui ont pris conscience qu’il fallait être agile. En revanche, ceux qui auraient le plus besoin d’être formés n’en ont pas forcément conscience ».

Cette phrase prononcée en 2014, dans nos colonnes, par Jean-Louis Muller, directeur associé au sein de Cegos, leader de la formation professionnelle et continue en France, est malheureusement toujours d’actualité. « Les dirigeants d’entreprise, que ce soit en phase de création ou de reprise, ne sont pas suffisamment formés et préparés à ce qui les attend », confirme Nicolas Vedovato, serial entrepreneur et dirigeant fondateur d’Entrepreneur.fr, une plateforme communautaire spécialisée dans des ventes privées de services à destination des entrepreneurs. 


De nombreuses carences
 

Et de poursuivre : « La méconnaissance financière et fiscale des dirigeants de PME fait qu’ils se retrouvent souvent dans une position de soumission vis-à-vis des banquiers et des experts-comptables. Or une formation de base en finance, comptabilité et gestion permettrait de rééquilibrer cette relation et d’avoir un regard plus éclairé sur la gestion de leur entreprise ».

Idem sur la partie management. « Elle fait très souvent défaut notamment dans les plus petites entreprises. Or, il faut bien comprendre qu’être dirigeant ne signifie pas être un manager. Cela s’apprend », assure Nicolas Vedovato. « Autant sur la partie commerciale, cela s’arrange avec les années, autant sur tout ce qui touche au juridique, au management et plus globalement aux ressources humaines, cela pèche beaucoup. Il y a de vraies carences et un manque cruel de formation chez les patrons de PME », constate pour sa part Xavier Tedeshi, dirigeant du cabinet Latitude RH. Bref, les carences sont multiples et les dirigeants de PME, faute de temps et aussi parfois par méconnaissance des systèmes de financement de la formation, font souvent l’impasse sur l’acquisition de compétences, essentielles au pilotage de leur entreprise. 

Des enjeux majeurs 

Pourtant, entre les cycles courts et le digital, il existe de nombreuses solutions pour concilier un agenda surchargé et une montée en compétences. D’autant que les enjeux sont majeurs ! « Les marchés, les techniques, les technologies, les réglementations… : tout évolue de plus en plus vite. Il est donc essentiel de se former pour être toujours à niveau et compétitif. Et puis la formation redevient un vrai outil de support de la stratégie de l’entreprise. Il faut former tout le monde pour avoir une adhésion à cette stratégie et les compétences pour la mettre en place. Et quand je dis tout le monde, je pense en premier lieu au patron de l’entreprise », développe Jérôme Lesage, P-dg de Place de la formation. 

Rompre la solitude 

Dans un monde constamment en mouvement, se former pour ne pas rapidement devenir « has been », est de plus en plus indispensable. Et puis, la formation est aussi l’occasion pour le dirigeant de sortir le nez du guidon de son entreprise, de prendre du recul, de recontrer d’autres chefs d’entreprise, d’échanger et de partager… Bref de rester en éveil et de rompre avec la célèbre solitude du dirigeant. Alors n’hésitez plus, formez-vous !

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture