Hôtellerie

Lyon : Restauration et hôtellerie : 2014 ne restera pas dans les annales

Par G.Be., le 21 janvier 2015

A la veille du Sirah, l'heure est au bilan pour les professionnels de la restauration et de l'hôtellerie. 2014 a été un cru médiocre et 2015 ne s'annonce pas sous de meilleurs auspices.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Alors même que Lyon est sous les feux des projecteurs du monde de la gastronomie, à l’approche du Sirah, le salon des tendances de l’hôtellerie restauration, l’Umih (Union des Métiers des Industries de l’Hôtellerie) dresse un bilan plutôt morose de 2014. Philippe Florentin, président des restaurateurs pour l'Umih Rhône estime que pour sa partie, les établissements ont perdu entre 15 et 20% de chiffre d’affaires en centre-ville. En cause : la crise bien sûr mais aussi les problèmes de sécurité, de parking… Autre difficulté pour les tables lyonnaises : la sévérité de la réglementation concernant l’alcool au volant.

Une réalité qui influe sur les marges des établissements (plus importantes sur la boisson). Alors même que le nombre de couverts peut croître, le chiffre d’affaires a plutôt tendance à s’effondrer.

La « peur du gendarme » influe aussi sur la fréquentation. « Les clients de l’ouest désertent la presqu’île. Ils préfèrent se tourner vers une offre plus à proximité de leurs domiciles », note Philippe Florentin.

Du côté de l’hébergement, la situation n’est pas plus enviable.

Sans compter que le début de 2015 se montre catastrophique. Les événements récents (attentats à Charlie Hebdo) ont freiné les velléités de sorties des consommateurs. «Nous connaissons le plus mauvais démarrage de ces six dernières années », précise Philippe Florentin. Le recul du CA médian pourrait se situer autour de 15%.

En outre, les restaurateurs ne décolèrent pas sur le sujet de la hausse de la TVA (relevée de 7 à 10% au 1ier janvier 2014). D’autant que , « les engagements sociaux pris au moment de la baisse sont toujours tenus », explique Laurent Duc, président de l’Umih du Rhône.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition