Logistique

Lorraine : Naissance du cluster logistique Nov@flux

Par Philippe Bohlinger, le 14 janvier 2015

Un cluster en logistique baptisé Nov@flux a été lancé le 13 janvier à Jarville par le groupement régional des professionnels du transport et de la logistique (Gitael) et l’Université de Lorraine. Il entend fédérer les PME du secteur et diffuser auprès d’elles les dernières innovations technologiques.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

L’Université de Lorraine (UL) et le groupement régional des professionnels du transport et de la logistique (Giatel) se sont associés pour créer le 13 janvier à Jarville le cluster en logistique Nov@flux.

« Ce cluster vise à simuler et à encourager l’innovation technologique dans les entreprises du transport et de la logistique, ainsi que la coopération entre les mondes de l’entreprise et de l’université », résume Frantz Ehrlacher, président du Giatel et nouveau président de Nov@flux.

Pierre Mutzenhardt, président de l’UL, Jean-Pierre Masseret, président de la Région et Roger Cayzelle, président du CESEL (Conseil économique, social et environnemental de Lorraine) ont fait le déplacement à l’ISTELI (Institut supérieur du transport et de la logistique internationale) pour soutenir ce projet. Pour le président de l’UL, « une grande université ne doit pas être une université hors-sol, mais participer au rayonnement technologique d’une région ».

Concrètement, Nov@flux entend concentrer sa réflexion sur quatre axes : le transport transfrontalier, le e-commerce, la logistique urbaine et le transport de personnes. Pour ce faire, le cluster va collaborer avec le laboratoire Génie industriel, de production et de maintenance (LGIPM) à Metz qui associe l’UL, l’école d’ingénieurs Enim et l’ICN Business school.

Directeur du LGIPM, Nidhal Rezg, explique que « cette collaboration permettra de diffuser auprès des entreprises régionales des modèles mathématiques innovants en matière de gestion des flux, dimensionnement de lots, etc. »

Demande de labellisation

Sur le plan du calendrier, Nov@flux espère décrocher dans les prochaines semaines une labellisation auprès du pôle de compétitivité en logistique Nov@log à Rouen. « A partir de cette labellisation, nous pourrons solliciter des fonds de l’Etat, de l’Union européenne et de la Région», résume Jean-Paul Etienne, secrétaire de Nov@flux. Les premiers projets de collaboration université-entreprise pourraient être déposés vers la fin du premier semestre 2015.

En dehors de la Lorraine, les régions Rhône-Alpes et PACA compte déjà leur cluster en logistique. Ils ont connu des fortunes diverses. Si le cluster Paca logistique (70 adhérents) s’est imposé comme une référence dans le domaine de la logistique urbaine, son homologue de Rhône-Alpes (80 adhérents) s’est vu retirer cet été sa subvention régionale, soit 80% de ses ressources.

Au-delà de l’hexagone, le Giatel espère pouvoir amorcer un dialogue avec ses homologues de Wallonie, de Sarre et du Luxembourg. Et ainsi, repositionner la Lorraine comme une zone logistique qui compte. Demeure quelques interrogations. Les CCI de Lorraine, en pleine réorganisation, s’associeront-elles à cette démarche ? La thématique du transport de personnes, un des quatre axes de réflexion du cluster, n’est-elle éloignée des enjeux de pilotage de la supply chain ?

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition