Lorraine : Clémentine va lancer une application mobile

Par la rédaction, le 17 mai 2016

Après le « Freemium », l’application mobile. Pour Clémentine, pionnière de l’expertise-comptable en ligne, l’enjeu est de continuer à bousculer le marché : l’entreprise a vu son CA décoller de 708 %
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

« Nous avons dépoussiéré l’image de la profession. » Pour William Boiché, dirigeant et cofondateur de Clémentine, start-up opérant dans le domaine de l’expertise comptable en ligne, ce coup de jeune devait d’abord servir à convaincre une cible particulière : les TPE et les non-consommateurs des services « classiques » proposés par les experts comptables. Lancée il y a 3 ans et demi, l’entreprise prend aujourd’hui un virage technique important.

Depuis le mois de janvier, Clémentine propose à ses utilisateurs d’utiliser une application web développé à Ludres, par une équipe dédiée : MyClementine. « Le système va permettre d’automatiser les tâches rébarbatives, telles que l’annotation, le rapprochement bancaire ou encore l’archivage de factures », détaille William Boiché. Concrètement, les serveurs de Clémentine font « matcher » les entrées des comptes bancaires et les factures, puis proposent au client de valider le tout. « L’idée, c’est de pouvoir aller plus vite vers ce qui fait notre valeur ajoutée, à savoir le conseil », souligne William Boiché. En mai, MyClementine est passée en version « Freemium » : gratuit jusqu’à un certain niveau de fonctionnalités, payant pour déverrouiller la totalité.

Possibilités techniques

Avec cette application web, l’entreprise a déjà séduit 400 clients sur les 1.500 qu’elle revendique. En juin, nouvelle étape : MyClementine sera disponible sur les plateformes iOS et Android, comme une application mobile. Les possibilités techniques sont bien plus larges, et Clémentine compte bien les utiliser pour aller toujours plus loin dans l’automatisation des tâches rébarbatives. « Pour nos clients, ce seront de nouveaux gains de productivité et de temps », assure William Boiché. Installées dans un bâtiment de 800 m² sur le Dynapôle de Ludres, les équipes de Clémentine devraient passer de 46 personnes à près de 70 en 2016 pour atteindre une centaine d’ici à fin 2017. « Notre chiffre d’affaires a progressé de 708 % en deux ans », dévoile William Boiché : son entreprise a bouclé l’exercice 2014 sur un chiffre d’affaires de 1,2M¤. « Nous avons bénéficié de la dématérialisation qui touche beaucoup de métier », détaille William Boiché. « Et il est vrai que la conjoncture difficile pousse les chefs d’entreprise à se doter d’outils pour piloter leurs affaires. »

EXPERTISE CHOIX B (Clémentine) (Ludres - 54) : CA 2014 : 1,2 M€ ; Effectif : 46 ; www.compta-clementine.fr

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises