France

Financement

Le crowdfunding a atteint des records en 2020

Par Stéphane Vandangeon, le 10 février 2021

Le financement participatif, ou crowdfunding, continue de gagner du terrain. Plus d’un milliard d’euros ont été collectés en 2020 sur les plateformes françaises. Plus de 17 000 entreprises en ont profité.

Le crowdfunding a dépassé en France la barre symbolique du milliard d'euros de fonds collectés en 2020.
Le crowdfunding a dépassé en France la barre symbolique du milliard d'euros de fonds collectés en 2020. — Photo : bnenin

La crise sanitaire n’a pas grippé le financement participatif. Au contraire. Pour la première fois de son histoire, le crowdfunding a dépassé en France la barre symbolique du milliard d'euros en 2020, avec une collecte de 1,02 milliard, en croissance annuelle de 62 %. C’est ce que révèle une étude réalisée par l’association professionnelle du secteur, Financement Participatif France, et le groupe d’audit Mazars. Le crowdfunding, qui ne pesait que 167 millions d’euros en 2015, s’installe donc dans le paysage en multipliant par plus de six son activité en cinq ans.

Avec le Covid, les dons se multiplient

Le Covid-19 l’y a un peu aidé. Du fait de l’épidémie, les campagnes de dons finançant des initiatives solidaires au profit des établissements de santé ou des populations fragiles ont ainsi explosé (+459 %) en 2020. Mais, pour Financement Participatif France, la forme olympique du secteur ne s’explique pas que par la conjoncture. "C’est le marqueur fort du développement du crowdfunding au sein des circuits de financement de l’économie et des Français", assure Jérémie Benmoussa, président de Financement Participatif France, pour qui le crowdfunding est devenu "un réflexe" en France.

Plus de 17 000 entreprises ont porté un projet de financement participatif

Si les particuliers (à l’origine de 54 000 projets en 2020) et les acteurs de l’économie sociale et solidaire (43 000) demeurent particulièrement actifs sur les plateformes, cette forme de financement gagne du terrain dans les entreprises. Et pas seulement dans les start-up qui ont été près de 3 000 l’an passé à faire appel au crowdfunding. Plus de 14 000 TPE, PME et ETI ont aussi été chercher du cash sur la soixantaine de plateformes françaises, que cela soit sous forme de prêts (741 millions d'euros ont ainsi été collectés), de dons, de royalties ou de capital.

Nouvelle percée dans l’immobilier, timide démarrage des PGE

Dans le secteur de l’immobilier, le crowdfunding poursuit sa percée avec 560 millions d’euros de collecte en 2020. Le financement participatif s’est aussi immiscé dans un autre domaine, celui des prêts garantis par l'Etat (PGE). Certaines plateformes - les intermédiaires en financement participatif - ont ainsi été autorisées à financer les fameux prêts garantis par l’État.

Au final, 94 entreprises en ont profité, parvenant à collecter un montant de 4,8 millions d’euros. Cela reste certes une goutte d’eau comparée aux 131 milliards d’euros de PGE accordés en 2020 à 638 000 entreprises. Mais en s’immisçant sans cesse dans des domaines où personne ne l’attend, le crowdfunding va non seulement finir par devenir un acteur installé du financement en France, mais aussi un acteur de poids.

Le crowdfunding a dépassé en France la barre symbolique du milliard d'euros de fonds collectés en 2020.
Le crowdfunding a dépassé en France la barre symbolique du milliard d'euros de fonds collectés en 2020. — Photo : bnenin

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail