Industrie

La "French fab", un nouveau label pour valoriser l'écosystème industriel français

Par la rédaction, le 02 octobre 2017

Le gouvernement a lancé le 2 octobre la "French fab", un nouveau label visant à redorer le blason des entreprises industrielles françaises.

Photo : DR

Il y a eu la "French touch", la "French tech", place à la "French fab". C'est le dernier label en date imaginé par Bpifrance et adoubé par le gouvernement afin de mettre en valeur l'écosystème industriel français. Lancé officiellement le 2 octobre par le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, il s'agit d'une initiative publique qui tend à rassembler PME, ETI et grands groupes industriels « qui ont envie que la France industrielle se mette en réseau, attire les talents, accélère sa dynamique de croissance et joue collectif », décrit un communiqué. Pourront ainsi se revendiquer « French fab » les entreprises industrielles qui acceptent une déclaration d’ambition et s'engagent à « plus de croissance », « faire (leur) transition digitale », « changer d'échelle à l'international » ou encore « joue(r) collectif ».

Du côté de Bpifrance, l'idée est avant tout de « révéler et par conséquent de donner envie aux banquiers de financer, aux clients, étrangers en particulier, de respecter cet écosystème », explique Nicolas Dufourcq, directeur général de la banque d'investissement, cité dans un communiqué.

Lors du lancement du premier accélérateur d'entreprises sectoriel français - le programme Ambition PME-ETI de la filière aéronautique - il y a quelques jours, le ministre de l'Economie avait annoncé sa volonté de doubler le nombre d'entreprises, notamment industrielles, accompagnées par Bpifrance. Elles sont 2.000 aujourd’hui.

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture