France

Numérique

« GreenTech » : 50 start-ups accompagnées par le ministère de l'Ecologie

Par la rédaction, le 11 février 2016

Ségolène Royal et Emmanuel Macron ont inauguré, cette semaine, un incubateur Green Tech pour soutenir 50 start-ups dans le développement de services et d’usages liés aux nouvelles technologies.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

« GreenTech » : c'est la nouvelle opération du gouvernement pour soutenir les start-ups de l'écologie et de la transition énergétique.

Cette semaine, Emmanuel Macron, ministre de l'Economie, et Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie, ont annoncé la création d'un incubateur dédié et hébergé dans les locaux du ministère de l'Écologie. Pour l'intégrer, cinquante start-ups seront sélectionnées à l'issue d'un appel à projets (les économies d'énergies, le bâtiment, le transport, les risques liés aux catastrophes naturelles, l'économie circulaire, les énergies renouvelables, la biodiversité, la santé et l'environnement). Une enveloppe de 15 millions d'euros sera consacrée à cette opération.

Ouverture des données sur l'environnement

Les start-ups retenues pourront bénéficier :
- d'un fonds de préamorçage de 150.000 euros ;
- d'un accompagnement sur le long terme et d'un financement supplémentaire de 500.000 euros 
pour les meilleures sélectionnées à l'issue du programme.

Plusieurs autres opérations (concours de start-ups, d'innovation) se grefferont sur le dispositif « Green Tech ». La Green Tech prévoit également d'ouvrir les données publiques sur l'environnement, de rendre notamment accessibles les données issues d'études d'impacts.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture