France

Conjoncture

Fort rebond de la commande publique en 2021

Par Stéphane Vandangeon, le 30 juin 2021

Grippée par la crise sanitaire en 2020, la commande publique rebondit fortement au premier trimestre 2021. Mais des écarts existent entre les régions.

En 2020, la baisse de la commande a été plus mesurée sur la façade atlantique et en Île-de-France.
En 2020, la baisse de la commande a été plus mesurée sur la façade atlantique et en Île-de-France. — Photo : Sculpies

Les achats publics ont chuté de 18 % en 2020 en France. Mais toutes les régions n’ont pas été affectées de la même manière. Selon les chiffres de l’Assemblée des Communautés de France, la baisse a été plus mesurée sur la façade atlantique et en Île-de-France. Elle s’est limitée à 13% en région parisienne, à 14% en Nouvelle-Aquitaine et à 16% en Bretagne. A contrario, en Occitanie (-23 %) et en Auvergne Rhône-Alpes (-22 %), la chute est brutale.

Prises de décisions locales

Ces différences s’expliquent par des prises de décisions réalisées au niveau local. Pesant en France plus de la moitié de la commande publique, les collectivités (communes, Département, Région, etc.) ont eu tendance à mettre les deux pieds sur le frein. Résultat : elles ont stoppé un quart de leurs achats en 2020. Les baisses sont plus mesurées au niveau des bailleurs sociaux (-8 %), de l’État (-9 %) et des hôpitaux et des établissements de santé (-11 %).

commande publique 2020

Les conséquences sont terribles pour les entreprises dont l’activité dépend de ces acheteurs. En Auvergne Rhône-Alpes, le marché des bâtiments publics et de l’aménagement s’est restreint de 26 % l’an passé. Celui de l’environnement s’est contracté de 29 % dans le Centre-Val de Loire, quand celui de l’habitat a chuté de 20 % en Normandie.

Fort rebond de la commande publique en 2021

La bonne nouvelle pour les fournisseurs, c’est qu’au premier trimestre 2021 la commande publique a bondi de 26 % en France. Mais là encore avec des écarts. La reprise s’avère beaucoup plus soutenue en Normandie (+45 % par rapport au premier trimestre 2020) que dans le Grand Est (+16 %).

En 2020, la baisse de la commande a été plus mesurée sur la façade atlantique et en Île-de-France.
En 2020, la baisse de la commande a été plus mesurée sur la façade atlantique et en Île-de-France. — Photo : Sculpies

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail