Bretagne

Reprise

Finistère : Reprise de Tilly-Sabco : décision le 5 décembre

Par Isabelle JAFFRE, le 25 novembre 2014

Le tribunal de commerce de Brest a examiné le 25 novembre les quatre offres de reprise du volailler, Tilly-Sabco, placé en liquidation judiciaire il y a deux mois. La décision a été mise en délibéré au 5 décembre prochain.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Parmi les offres présentée devant le tribunal, celle des Britanniques de MS Foods a la faveur des salariés de l’abattoir de Guerlesquin. En effet, la CCI de Morlaix s’y est associé avec le fonds Breizh Algae Invest. La CCI veut s’engager dans ce projet « au nom du territoire » . Le fonds, filiale d’Olmix, lui, cherche à investir dans la filière algues. Le rapport avec les poulets de Tilly-Sabco ? « L’objectif  est de faire du poulet aux algues, c’est-à-dire de se passer d’antibiotiques », explique Hervé Balusson, P-dg d’Olmix à Bréhat (56) et initiateur du fonds. Il compte en effet s’appuyer sur l’usine Agrival, créée avec la Sica de Saint-Pol, qui fabrique des ingrédients à partir de la valorisation de  légumes et d’algues. Cette offre prévoit le maintien d’environ 200 emplois sur 322. Un investissement de plus de 2 millions d'euros est aussi prévu pour adapter l’usine à la production de halal, la spécialité de MS Foods. Le président de la CCI de Morlaix, Jean-Paul Chapalain et le P-dg d’Olmix étaient tous les deux présents pour présenter l’offre avec le patron de l’entreprise britannique.

Le franco-israëlien Stéphane Melloul, qui avait formulé une offre maintenant 270 emplois n’était pas présent, ni représenté à l’audience. Les deux dernières offres proposent moins de reprises de salariés : la société d’abattage des Côtes d’Armor, Le Clezio (40 emplois conservés et 20 reclassements) et le Saoudien Al Dhari (85 salariés conservés).

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition