Finistère

Levée de fonds

Finistère : E-learning : levée de fonds réussie pour Cours Center

Par Jean-Marc Le Droff, le 17 juin 2015

Spécialisée dans les cours particuliers par visio-conférence à destination des particuliers et des professionnels, la start-up Cours Center, créée en 2013 à Plouzané (29), vient de boucler une levée de fonds de 100.000 €. De quoi développer de nouveaux services pour ses élèves, mais aussi soutenir ses objectifs de croissance.
Le Journal des Entreprises, l'économie en régions — Photo : Le Journal des Entreprises

Mettre en relation des professeurs et des élèves pour des cours dispensés de 7h à 23h, en fonction de l’emploi du temps de l’élève, et qui peuvent être enregistrés afin d'être ensuite visionnés sur tablette, smartphone ou ordinateur : tel est le concept de Cours Center (3 salariés, 150.000€ de CA), start-up finistérienne 
que nous vous présentions il y a tout juste un an, et qui vient de passer en SAS il y a quelques semaines.  




Recrutements et nouveau tour de table en vue
Avec le soutien, notamment, du cabinet brestois KPMG, de ses partenaires bancaires et des Finistère Angels, Frédéric Le Moal, le fondateur de cette start-up, vient de boucler une levée de fonds de 100.000 €. De quoi accroître sa notoriété en misant sur la communication, mais aussi de consolider son fonds de roulement et de développer de nouveaux services pour ses quelques 500 clients référencés, avec parfois plusieurs élèves par clients. Une levée de fonds qui va par ailleurs lui permettre d'étoffer son équipe avec l'embauche programmée d'au moins un commercial supplémentaire. 

« Nous avons pour ambition de faire prochainement un second tour de table afin de développer notre propre logiciel de visio-conférence et espérons, à terme, pouvoir y intégrer de la 3D et de la réalité augmentée », confie par ailleurs le jeune dirigeant, dont la start-up est également accompagnée par le Technopôle Brest-Iroise. 




Nouveau service dédié pour la formation des dirigeants et des salariés

« Notre spécialité est le soutien ou le perfectionnement en langue anglaise. Nous nous adressons aux particuliers, mais aussi aux professionnels », ajoute celui qui vient de lancer un service premium pour les entreprises qui font du business à l'étranger. « Nos prestations rentrent dans le cadre du Compte Personnel de Formation (anciennement DIF, NDLR). Nous réalisons des audits pour définir au mieux les besoins des chefs d'entreprise et de leurs salariés, puis nous jouons le rôle de chasseur de tête afin de trouver le meilleur professeur ».






Lire aussi : 

>
Finistère. F. Le Moal : des cours par visioconférence


Finistère Angels. Investissement record en 2014


Finistère. KPMG : « Il faut rétablir la confiance en l'avenir »

 

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture