International

Faire du business avec l'Iran : respectez les us et coutumes

Par la rédaction, le 06 janvier 2017

En arrivant en Iran, il est primordial de s'informer sur les us et coutumes. Certaines habitudes pouvant mettre à mal les négociations.

Tour Azadi à Téhéran
Tour Azadi à Téhéran — Photo : Saeed Farahani - Unsplash

« L'Iran est un régime très "tenu". En Russie, il ne vous viendrait pas à l'idée de prendre partie contre Poutine dans un bar. En Iran, c'est du même ordre », conseille Thierry Cotté, directeur du développement de Salvéo et expert du marché iranien.

Politique et religion, des sujets tabous

Vous l'aurez compris, il est donc plus que vivement recommandé de garder ses opinions politiques et religieuses pour soi et de ne surtout pas prendre partie. Une recommandation que Thierry Vernay a mise rapidement en pratique. « J'ai été interrogé à plusieurs reprises sur mes opinions à l'égard de l'Iran et à chaque fois j'ai botté en touche. Comme dans tous pays du monde, en dehors de l'Europe, quand ont veut faire du business, on ne se mêle pas de politique et on respecte les coutumes locales », développe le manager export d'Exago. Un conseil qui prévaut particulièrement dans la distance à maintenir avec les femmes. « Il faut absolument respecter les codes locaux, port du voile, ne pas proposer de serrer la main des femmes, ne pas entrer dans le pays avec de l'alcool, etc. », prévient Thierry Cotté. « Tendre la main à une femme que vous ne connaissez pas serait très mal vu et mettrait même la femme en position délicate », précise Armelle Kerjean, responsable du groupe Alcor Equipements. Quant à la transaction commerciale, elle risquerait de s'en trouver fortement compromise !

Tour Azadi à Téhéran
Tour Azadi à Téhéran — Photo : Saeed Farahani - Unsplash

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture