Rouen

International

Esigelec : Hausse des effectifs et poursuite de l'internationalisation

Par la rédaction, le 18 octobre 2016

L'école d'ingénieurs de Rouen ESIGELEC enregistre une hausse de 10% de ses effectifs et poursuit son internationalisation en Asie et en Afrique.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

L'ESIGELEC, école d'ingénieurs basée à Saint-Etienne du Rouvray près de Rouen, enregistre une progression de 10% de ses effectifs en promotion entrante. Elle accueille ainsi près de 180 étudiants en cycle prépa intégré et 420 en première année de cycle ingénieur. Au total, 1 660 étudiants sont répartis sur l'ensemble de ses programmes (ingénieur, masters, doctoral). Une dynamique que l'école veut "accentuer" en rejoignant le Concours Avenir, concours des écoles privées post-bac qui regroupe sept grandes écoles d'ingénieurs sur 11 campus en France. L'ESIGELEC souhaite également développer l'apprentissage dans ses enseignements pour atteindre un taux de 30% de ses promotions par l'alternance, soit 120 étudiants (100 en première année de cycle ingénieur et 20 en deuxième année ou un contrat de professionnalisation en troisième année de cycle ingénieur) pour une promotion d'environ 400 étudiants diplômés par an.

Internationalisation en Asie et en Afrique

L'école d'ingénieurs rouennaise qui accueille plus de 700 étudiants internationaux a mis en place des cycles préparatoires délocalisés dans des établissements partenaires en Afrique (3) et en Chine (2), et ouvre un nouveau cycle préparatoire au Sri Lanka. De plus, elle participe à l'ingénierie pédagogique d'un cycle ingénieur à l'ISGE (Institut du génie électrique) au Burkina Faso. L'offre de mobilité en universités partenaires à l'international permettant de réaliser des séjours de 3 jusqu'à 18 mois dans le cadre de stages, semestres ou années d'études et doubles diplômes, et jusqu'ici composée de 80 partenariats dans 42 pays, s'enrichit également. Des semestres de mobilité en groupes sont à présent proposés en Inde, en Chine, au Canada, et prochainement en Irlande.

A noter : depuis le 29 septembre dernier, l'ESIGELEC a obtenu le label d'Etablissement d'enseignement supérieur privé d'intérêt général (EESPIG). La qualification d’Etablissement d’Enseignement Supérieur Privé d’Intérêt Général (EESPIG) s’applique à des établissements d’enseignement supérieur de droit civil privé, dont la gestion est totalement désintéressée, accomplissant leurs missions dans l’esprit de la mission de service public. Elle est décidée par arrêté du Ministre en charge de l’Enseignement Supérieur, après avis du comité consultatif pour l'enseignement supérieur privé (CCESP). Seuls les établissements créés par des associations, fondations reconnues d'utilité publique, ou syndicats professionnels (au sens de l'article L2131-1 du code du travail) peuvent obtenir cette qualification.

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail