Eolien en mer : EDF EN change de partenaire pour ses projets normands

Par G.D., le 10 mai 2016

EDF Energies Nouvelles annonce un nouveau partenariat avec le Canadien Enbridge dans le cadre du développement de ses trois parcs éoliens en mer français.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Le groupe EDF qui faisait jusque-là course commune avec le Danois Dong Energy dans ses projets éoliens offshore français annonce qu'il cède 50% des parts de la société Eolien Maritime France (EMF) au Canadien Enbridge. L'opération permet au groupe français de poursuivre ses opérations malgré le désistement de son partenaire initial, le Danois Dong Energy.

L'accord porte sur le développement, la construction et l'exploitation de trois parcs éoliens en mer totalisants 1.400 MW de puissance installée. En 2012, EDF avait remporté trois appels à projets portant sur les sites de Fécamp (76), Saint-Nazaire (44) et Courseulles-sur-Mer (14). Le démarrage progressif de leur construction est prévu à partir de 2017, souligne d'ailleurs EDF.

Enbridge, acteur nord-américain dans les domaines du transport, de la distribution et de la production d'électricité entend ainsi poursuivre son développement dans les énergies renouvelables sur le marché européen. Le groupe Canadien travaille déjà avec EDF EN en Amérique du Nord sur des projets éoliens terrestres.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.