France

Hôtellerie

Coronavirus : les hôtels B&B mettent des chambres à disposition des soignants

Par Philippe Flamand, le 02 avril 2020

Le groupe hôtelier B&B a réservé six de ses établissements en France aux personnels soignants à la demande du gouvernement. Il continue par ailleurs d’accueillir ses clients en concentrant son activité sur certains établissements.

Vincent Quandalle directeur général Europe de l'ouest de B&B Hôtels
Vincent Quandalle directeur général Europe de l'ouest de B&B Hôtels — Photo : DR

Le groupe hôtelier B & B, dont le siège est à Brest (Finistère), a répondu à l’appel des pouvoirs publics pour fournir des chambres à des personnels soignants dans le contexte actuel de la pandémie de Covid 19. « À ce jour, six de nos hôtels en France sont concernés, à Nantes, Nîmes, Paris, Blois et Lille, avec une capacité d’hébergement de 70 personnes par hôtel », explique le directeur général Europe de l'ouest du groupe, Vincent Quandalle.

« Nous avons répondu favorablement conformément à l’accord-cadre signé le 31 mars 2020 entre l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (UMIH), le Groupement National des Chaînes Hôtelières (GNC) et le ministre de la Ville et du Logement » souligne Vincent Quandalle. Cet accord porte sur l’accueil du personnel soignant et des routiers dans les établissements hôteliers en France. Il fait suite à un précédent accord signé par les mêmes protagonistes le 23 mars 2020 pour l’accueil des sans-abri (5 500 d’entre eux sont actuellement hébergés à ce titre selon l’UMIH-GNC).

La chaîne B & B a été acquise en 2019 par le fonds d’investissement américain Goldman Sachs auprès du fond français PAI Partners pour près de 2 milliards d’euros. Elle revendique une identité « écono-chic » avec 518 hôtels, principalement en Europe, dont 289 en France et 132 en Allemagne, ce qui en fait la troisième enseigne d’hôtellerie économique en nombre de chambres sur le vieux continent selon le cabinet MKG cité par Les Échos.

Effondrement du marché

« Parallèlement, notre activité hôtelière continue en cette période de crise, concentrée sur certains de nos établissements qui demeurent disponibles à la réservation », affirme le dirigeant qui note, toutefois, que le marché en France s’est immédiatement effondré de 66 % dès l’annonce du confinement. « Nous avons instauré le télétravail pour la majorité de nos salariés, notamment au siège, et mis d’autres collaborateurs en chômage partiel à hauteur de 60 % de l’activité ». L’enseigne B & B emploie au total quelque 3 000 personnes en France (franchises et sociétés de gestion hôtelières incluses). « Notre organisation opérationnelle s’est adaptée pour assurer la sécurité de notre personnel hôtelier et de nos clients, explique Vincent Quandalle, nous n’effectuons plus de rotation quotidienne des chambres mais laissons trois jours pleins s’écouler avant la relocation, nous avons également supprimé les petits-déjeuners. » Le groupe a par ailleurs mis en place un accueil spécifique (groupe (at) hotelbb.com) pour les entreprises qui cherchent des solutions hôtelières afin d’héberger leurs collaborateurs.

Quant aux annulations des réservations promotionnelles (normalement non annulable et non modifiable), B & B hôtels propose un remboursement pour les séjours prévus entre le 18 mars et le 15 avril inclus et un report gratuit pendant 1 an sur le même hôtel pour les séjours programmés entre le 16 avril et le 30 juin 2020.

Vincent Quandalle directeur général Europe de l'ouest de B&B Hôtels
Vincent Quandalle directeur général Europe de l'ouest de B&B Hôtels — Photo : DR

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail