France

Ressources humaines

Comment le gouvernement compte encadrer la fin du télétravail à 100 % à partir du 9 juin

Par Stéphane Vandangeon, le 27 mai 2021

Le ministère du Travail dévoilera la semaine du 31 mai le nouveau protocole sanitaire pour les entreprises, qui mettra fin au télétravail intégral. Les employeurs ne pourront pour autant pas contraindre les salariés à revenir sur site à 100 %.

Le nouveau protocole sanitaire devrait être publié par le gouvernement la première semaine de juin.
Le nouveau protocole sanitaire devrait être publié par le gouvernement la première semaine de juin. — Photo : ©FotoAndalucia - stock.adobe.com

Avec l’amélioration de la situation sanitaire en France, le travail obligatoire à domicile va prendre fin. Figurant parmi les principales mesures mises en place par le gouvernement pour lutter contre l’épidémie de coronavirus, le télétravail à 100 % ne sera plus une obligation à compter du 9 juin, date qui marquera aussi le retour d’une partie des activités événementielles et l'amélioration des jauges dans les commerces et les restaurants.

Retour progressif à la normale

L’ensemble des télétravailleurs ne reprendra pas pour autant le chemin du bureau. "Il ne s’agit pas d’abandonner le télétravail ! Cette pratique reste recommandée pour lutter efficacement contre la pandémie", assure la ministre du Travail Élisabeth Borne à nos confrères du Parisien. "L’organisation du travail ne reviendra pas à la situation d’avant crise. Il s’agira de trouver un équilibre", a poursuivi la ministre du Travail au micro de Sud Radio. Le gouvernement prône donc un retour progressif à la vie normale.

Discussions au sein des entreprises

En janvier, il avait déjà donné un premier coup de canif à sa doctrine du 100 % télétravail en autorisant les salariés à revenir une fois par semaine sur le site de l’entreprise. À compter du 9 juin, il va laisser la main aux salariés et aux employeurs pour calculer le nombre de jours hebdomadaires en présentiel et le nombre de jours en télétravail. À chacun donc de définir la bonne jauge. "Dans la fonction publique, nous passerons à trois jours de télétravail par semaine. Cela pourra être la moyenne pour les entreprises privées. Les employeurs et salariés devront en discuter", indique la ministre du Travail à Sud Radio. Dans tous les cas, le dialogue doit l’emporter, assure le gouvernement. Pas question pour l’employeur de passer en force. "Un employeur qui contraindrait ses salariés de revenir sur site à 100 % à compter du 9 juin enfreindrait le protocole", assure Élisabeth Borne. Selon Le Parisien, les salariés seraient en droit de saisir l’inspection du travail.

Nouvelle distanciation physique

Le retour au travail s’accompagnera du respect des gestes barrières et d’un protocole sanitaire prévoyant le port du masque, l’obligation de nettoyer les locaux et la distanciation physique. Selon Le Parisien, le nouveau protocole prévoit deux changements en la matière. La distance recommandée entre deux salariés sera ramenée à un mètre plutôt que deux. Les règles sanitaires au niveau de la restauration collective d’entreprise vont aussi s’assouplir. Plus question de manger seul : les espaces de restauration d’entreprise devraient pouvoir être occupés à 50 % de leurs capacités.

En cours d’étude chez les partenaires sociaux, le nouveau protocole sanitaire devrait être publié par le gouvernement la semaine prochaine.

Le nouveau protocole sanitaire devrait être publié par le gouvernement la première semaine de juin.
Le nouveau protocole sanitaire devrait être publié par le gouvernement la première semaine de juin. — Photo : ©FotoAndalucia - stock.adobe.com

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail