Conjoncture

Infographie Comment la fiscalité a boosté l’innovation des PME

Par Stéphane Vandangeon, le 15 janvier 2018

En quinze ans, la montée en puissance du crédit d’impôt recherche (CIR) a impacté très positivement la recherche et développement des PME françaises, et du même coup l’innovation.

Photo : Pixabay

Contrairement à une idée reçue, les PME françaises n’ont absolument rien à envier à leurs consoeurs allemandes en matière d’innovation. Les dépenses de R&D des entreprises tricolores de moins de 250 salariés sont en effet supérieures de 15 % à celles de leurs homologues d’outre-Rhin. Il faut dire que les PME françaises peuvent s’appuyer sur un dispositif d’aide parmi les plus efficaces du monde. Leurs dépenses de R&D sont en effet financées à 39 % par des deniers publics. Et contrairement à une autre idée reçue, les PME françaises sont bien plus subventionnées en matière de R&D que les grands groupes.

Photo : Données issues d'une étude Acies

Principale aide financière : le crédit d’impôt recherche (CIR). Le montant de cette déduction fiscale est passé de 530 millions en 2000 à 5,9 milliards d’euros en 2014, selon une étude du cabinet de conseil Acies. Et le dispositif impacte directement les PME, 93 % des bénéficiaires du CIR étant des entreprises de moins de 250 salariés. Les PME françaises augmentent leurs dépenses de R&D, embauchent plus de chercheurs et sont plus compétitives. En premier lieu à l’export : les PME faisant de la R&D exportent un tiers de leur chiffre d’affaires. Trois fois plus que les autres entreprises.

Photo : Données issues d'une étude Acies

Top 3 des secteurs bénéficiaires du CIR :

1. Électronique
2. Informatique
3. Pharmacie-parfumerie

Photo : Pixabay

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture