Chambre de Métiers et de l'Artisanat de la Haute-Garonne : Qui sont les candidats ?

Par la rédaction, le 06 octobre 2016

Présidée par Louis Besnier (Union professionnelle artisanale - UPA), la Chambre de Métiers et de l'Artisanat de la Haute-Garonne appelle ses 27.000 adhérents à voter pour leurs représentants, jusqu'au 14 octobre. Véronique Fontan est la candidate de l'UPA, tandis que Fiers d'être artisans présente une liste groupée.
Photo : Le Journal des Entreprises

Union professionnelle artisanale
L'UPA, constituée de trois groupes (CGAD - métiers de bouche -, CAPEB - bâtiment - et CNAMS - services et fabrication), a mis en place des primaires pour élire son candidat. Véronique Fontan, qui préside la Confédération Nationale de l'Artisanat des Métiers de Service et de Fabrication (CNAMS) en Haute-Garonne a été élue.  A 56 ans, dans l'artisanat depuis six générations (couture, taille de pierre, coiffure), elle tient un salon de coiffure rue de Metz à Toulouse et a acheté un second salon il y a six mois, rue Romuguières. Elle est depuis six ans trésorière de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat de la Haute-Garonne.

Programme de l'UPA
"Je pars de quelque chose d'existant, déclare Véronique Fontan. Nous avons commencé à rénover notre centre de formation à Muret, il faudra continuer à mettre l'accent sur l'apprentissage et sur sa transformation par le numérique. Il faut que tous les centres de formation s'y adaptent. Il faudra anticiper et investir, de manière à ce que la Chambre soit encore plus au service des artisans. Et communiquer davantage sur ce que l'on fait."

Fiers d'être artisans
La liste Fiers d’être artisans, soutenue par la CGPME, la Fédération des Entreprises de Propreté et Services Associés, la Fédération Française du Bâtiment et l’UMIH, est conduite par Pascal Bellocq (Poissonnerie Bellocq, à Toulouse), Thierry Frede (IPS à Revel) et Isabelle Granier (Bégué Bois à Merville).
Pascal Bellocq est élu depuis 11 ans à la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Haute-Garonne. Au cours de la mandature qui s’achève, il a occupé les fonctions de 3ème vice-président. Pour ces nouvelles élections, il a fait le choix de rejoindre Fiers d’être artisans "avec la volonté d’engager la Chambre dans la voie d’une profonde rénovation."
Selon Thierry Frede, 55 ans, qui a une entreprise de plâterie à Revel (6 salariés), "nous sommes avant tout une équipe. Aujourd'hui aucun poste n'a encore été attribué."

Programme de l'opposition
"Amener du renouveau, après plus de 40 ans de présidence UPA à la tête de cette Chambre. Apporter une vision moderne de l'artisanat, dépasser son métier pour devenir aussi des managers." Première action : aider tous les artisans à s'installer et à gérer leur entreprise, "comme des managers". Une hotline serait mise en place pour répondre à toutes leurs questions. "La Chambre, c'est la maison de tous les artisans, quel que soit leur métier et sur tout le territoire, pas seulement à Toulouse", rajoute Thierry Frede."Sans copinage." 

Les résultats de ces élections seront connus le 19 octobre.

Photo : Le Journal des Entreprises