Bretagne

Emploi

Bretagne : L'intérim en recul de 2,4 %

Par la rédaction, le 03 mars 2015

En janvier 2015, l'emploi intérimaire a reculé de 2,4 % en Bretagne, selon Prism'Emploi, qui a réélu sa présidente Annie Rault en Bretagne. Tour d'horizon des secteurs et métiers concernés...
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Après le décrochage national de - 4,1 % en décembre 2014, l’emploi intérimaire se redresse en janvier 2015 (+ 1,2 %). A l’exception du BTP qui affiche une forte baisse (- 17 % par rapport à janvier 2014), les autres secteurs sont orientés à la hausse : + 4,5 % dans l’industrie, + 6,5 % dans les transports, + 3,8 % dans les services ; stagnation dans le commerce. Selon le baromètre Prism'Emploi, cette légère progression doit toutefois être "relativisée car elle intervient au terme d’une dégradation continue de l’intérim depuis 2012". Elle constitue donc plutôt "une stabilisation à un niveau bas".

- 10,6 % dans le BTP ; + 2 % dans les transports

En Bretagne, seul le secteur des transports (+ 2 %) et l’industrie (+ 0,2 %) enregistrent une légère hausse, selon le baromètre Prism'Emploi. En revanche, les services (- 3,6 %), le commerce (- 8,4 %) et le BTP (- 10,6 %) reculent nettement. L'emploi intérimaire augmente chez les cadres et professions intermédiaires (+ 9,3 %), les employés (+ 3,8 %) et les ouvriers non qualifiés (+ 1,5 %), mais les effectifs des ouvriers qualifiés baissent de 14,2 %.

- 7,8 % dans les Côtes-d'Armor

Dans la région, les Côtes-d’Armor voit leur emploi intérimaire se dégrader de - 7,8 %, le Morbihan de - 6,7 % et l'Ille-et-Vilaine de - 1,3 %, tandis que le Finistère enregistre une légère hausse (+ 0,1 %).

Par ailleurs, la président de Prism'Emploi Bretagne Annie Rault a été réélu ce 3 mars à Rennes.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition