Alpes-Maritimes : Qui est Travelaer, la start-up qui booste la relation client de l'aéroport Nice-Côte d'Azur ?

Par Gaëlle Cloarec, le 28 août 2017

L'aéroport Nice Côte d'Azur a lancé cet été, en phase pilote, un "agent conversationnel" ("chatbot" en anglais) pour améliorer sa relation client via Facebook Messenger. Il a été développé par la jeune pousse Travelaer installée à Sophie-Antipolis.

Le Journal des Entreprises, l'économie en régions — Photo : Le Journal des Entreprises

Elle est née aux Etats-Unis en 2013 mais opte très vite pour la France et plus particulièrement la technopole de Sophia Antipolis où elle accoste dès 2014. Elle ? La jeune pousse Travelaer, spécialisée dans les solutions logicielles pour l'industrie du voyage. Elle emploie une vingtaine de personnes et revendique un chiffre d'affaires 2016 supérieur à 1 million d'euros.

Trois métiers, deux solutions

Dirigée par Mike Slone, Travelaer combine trois métiers : l'édition de logiciels, le consulting et l'expérience utilisateur, afin d'optimiser les revenus des compagnies aériennes sur l'ensemble de la chaîne de valeur, de la réservation jusqu'au vol. Et ce, via deux solutions en mode SaaS lancées l'été dernier. Travel Pass, une plateforme de réservation et de gestion de voyages en ligne, et Comversational, « qui transforme l'interface digitale traditionnelle d'une compagnie en un outil conversationnel afin de lui permettre d'interagir avec ses clients finaux sur des plateformes comme Facebook Messenger", expliquait en mai dernier au Journal des Entreprises Mana Coste, son COO, suite à sa levée de fonds de 4,3 millions d'euros opérée auprès d'Entrepreneur Venture, Pléiade Venture et ses investisseurs historiques, Calypso Capital et Alderville Holding.

Transformation digitale

C'est cette solution qu'a donc choisi l'aéroport Nice Côte d'Azur : soit, un outil d'interaction pour répondre de manière rapide et automatisée aux questions les plus fréquentes (informations sur les vols, accès à l'aéroport, services disponibles) des voyageurs mais aussi réserver sa place de parking à l'aéroport en redirigeant l'utilisateur vers les meilleures offres Click&Park. L'objectif : compléter et accélérer la transformation digitale de la deuxième plateforme aéroportuaire de France (12,4 millions de passagers en 2016) et notamment la "digitalisation des échanges pour communiquer au bon moment, via le bon média et avec un message personnalisé", précise l'aéroport dans un communiqué.

Un ChatBot "apprenant"

Ce qui a fait pencher la balance en faveur de Travelaer ? Sans nul doute, la couche d'intelligence artificielle qui permet à son ChatBot d'apprendre et d'évoluer pour être apte à répondre à de nouvelles questions grâce aux différentes conversations qu'il engage avec les internautes via Messenger. Un canal de communication qui a pesé lourd dans le choix du prestataire. "Avec près de 60.000 fans sur sa page Facebook, l’aéroport avait tout intérêt à développer son ChatBot sur la plateforme Messenger, donnant un accès direct à la conversation", souligne le communiqué. Enfin, l'expérience solide de la start-up dans le secteur aérien (elle compte comme clients les compagnies Icelandair, Sata et El Al) et sa proximité territoriale ont également été déterminantes.

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture