• Finistère

    Transport

    Les représentants de patrons finistériens interpellent le PDG de la SNCF sur la liaison Brest-Paris

    21 juillet 2022

    Les six présidents et présidentes finistériens du Medef, FFB, UIMM, Investir en Finistère, FDSEA, et CPME ont écrit une lettre ouverte à Jean-Pierre Faradou, Pdg de la SNCF. Dans la presse ce dernier a en effet déclaré que "Paris-Brest en 3h30, ce n’est déjà pas si mal". De quoi faire réagir les représentants dans patrons finistériens pour qui l’objectif de mettre Paris à moins de trois heures de Brest et Quimper reste une priorité pour l’attractivité du territoire. "Nos entreprises méritent de pouvoir continuer à conserver leurs sièges sociaux en Finistère, méritent de pouvoir recruter plus facilement sans être éloignées de toutes connexions ou hub majeurs, méritent de pouvoir commercer au niveau national et international et donc avoir accès aux centres de décision rapidement, méritent de bénéficier d’un maillage à la hauteur du dynamisme qu’elles affichent", écrivent-elles. Le sujet de la LGV en Finistère est brûlant : le projet LNOPBL (liaisons nouvelles Ouest Bretagne - Pays de la Loire) se dessine à horizon 2040. "Mais c’est maintenant que cela se joue", rappelait au printemps dernier Jean-Paul Kerrien, président d’investir en Finistère.

Les dernières infos