• Brest

    Énergie

    Eolink veut automatiser la construction des fondations de ses éoliennes flottantes

    21 avril 2021

    Après avoir signé en décembre un contrat avec le site expérimental SEM-REV de Centrale Nantes pour tester son prototype d'éolienne flottante de 5 MW en 2022, l'entreprise Eolink, qui emploie 15 personnes à Plouzané (29), poursuit son partenariat avec le néerlandais Kranendonk, spécialisé dans la robotique industrielle. Objectif pour l'entreprise finistérienne créée  en 2015 par Marc Guyot : automatiser la construction des modules sur lesquels repose le trépied de son éolienne innovante, pour atteindre les 67 unités de 15 MW par an d'ici 2030.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos