• Agroalimentaire

    Doux : les sources d'inquiétudes se multiplient

    14 mars 2018

    Fermeture du site Doux de Chantonnay, en Vendée, qui emploie 300 salariés? Siège de Châteaulin conservé, mais amputé d'une partie de ses effectifs? Les inquiétudes se multiplient du côté des syndicats dans le dossier de reprise du volailler finistérien, dont le bouclage est prévu pour la fin de semaine et qui sera présenté le 21 mars lors d’un nouveau comité central d'entreprise. Dans un communiqué, Richard Ferrand, député de la sixième circonscription du Finistère et président du Groupe La République En Marche, a assuré demeurer « vigilant et attentif à l'évolution de la situation ».

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos