Quimper

Informatique

Xandr Quimper prépare l’arrivée de la télé connectée

Par Isabelle Jaffré, le 12 juillet 2019

Xandr à Quimper a pris possession de ses nouveaux locaux, plus grand. Un signe que sa maison mère, le géant des Télécoms américain AT & T mise sur l’expertise de son équipe d’informaticiens spécialisés dans la publicité sur internet.

Nicolas Thomas et Eric Hoffert, deux des dirigeants de Xandr.
Nicolas Thomas et Eric Hoffert, deux des dirigeants de Xandr. — Photo : © Isabelle Jaffré

Rachetée en 2018 par le géant américain des télécoms AT&T (268 000 salariés, 133,2 Md€ de CA), Appnexus est devenue Xandr. Pour son antenne quimpéroise (ex-Alenty) peu de changement sont intervenu, sauf un : un renforcement des moyens. La maison mère mise sur son équipe qui gère le traitement des publicités vidéo qui apparaissent avant un contenu.

L’équipe de 16 personnes actuellement va être amenée à grandir. Pour le permettre, elle vient d’investir de nouveaux bureaux à Quimper. « On a multiplié par 3 notre surface, passant de 1550 m² à 4500 m² de bureaux », se félicite Nicolas Thomas, fondateur d’Alenty à l’époque, maintenant vice-président ingénierie chez Xandr. Les nouveaux locaux devraient permettre d’atteindre 25 personnes à terme. « Nous allons recruter au rythme de 4 personnes par an », explique le dirigeant. Avec une perspective forte de marché : la « connected TV » ou télé connectée à internet. « Un marché publicitaire potentiel immense », selon Eric Hoffert, vice-président des technologies vidéo chez Xandr, venu pour l’inauguration des locaux.

Nicolas Thomas et Eric Hoffert, deux des dirigeants de Xandr.
Nicolas Thomas et Eric Hoffert, deux des dirigeants de Xandr. — Photo : © Isabelle Jaffré

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.