Quimper

Loisirs

TOAD : 700.000 euros pour continuer à croître

Par Jean-Marc Le Droff (Quimper), le 08 septembre 2017

Spécialiste de la distribution de produits innovants pour les sports et loisirs outdoor, la société TOAD, basée à Quimper, vient de clôturer une levée de fonds de 700.000 euros. De quoi soutenir son développement en renforçant, notamment, son équipe commerciale.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Kayak modulable, spray luminescent et airbag pour cyclistes, éolienne de randonnée... Avec 1,5 million d'euros de chiffre d'affaires en croissance de 10 % par an, la société TOAD (Technologie, Orientation, Action, Découverte), qui emploie huit salariés à Quimper, affiche une belle santé. Après seulement cinq ans d'existence, elle distribue ses quelque 750 références de produits innovants à des enseignes telles que Leclerc, Nature et découvertes, Décathlon, Intersport, Sport 2000, mais aussi Dafy pour les équipements moto ou encore Accastillage-Diffusion pour le nautisme.

Multiplier le CA par trois d'ici 2020

« Nous avons l'ambition de multiplier notre chiffre d'affaires par 3 pour atteindre 4,5 millions d'euros en 2020 », confie Denis Carron de la Carrière, son fondateur, qui souligne que le marché de l'outdoor poursuit sa progression en Europe, atteignant aujourd'hui près de 5 milliards d'euros. Des résultats et des perspectives de développement qui lui ont permis de boucler sereinement une première levée de fonds. Le Quimpérois vient d'ouvrir un tiers du capital de sa société, ce qui lui a permis de récolter 700.000 euros via la plateforme de financement participatif Finple. Parmi ses investisseurs, on retrouve l'une de ses salariées en charge des grands comptes, mais aussi des relations proches de l'entreprise (des patrons d'enseignes comme Système U ou Darty), ainsi que plusieurs business angels, treize de ces derniers étant finistériens. Ses partenaires bancaires (Crédit Agricole et CIC), ainsi que Bpifrance ont quant à eux apporté environ 300.000 euros.

De huit à quinze salariés dès la rentrée

« Cette levée de fonds va tout d'abord nous permettre de renforcer notre force de vente », confie Denis Carron de la Carrière, qui vient d'embaucher six commerciaux : quatre d'entre eux seront répartis sur le territoire national, les deux étant dédiés aux grands comptes. « Nous avons également embauché un community manager », poursuit le dirigeant. Autres postes sur lequel il va pouvoir investir : les relations publiques et la partie communication, essentielles pour son coeur de métier qui consiste à mettre sur le marché des produits innovants et, par conséquent, le plus souvent méconnus du grand public. Troisième objectif de cette levée de fonds : « régler notre besoin en fonds de roulement, car l'entreprise grossit vite, ce qui sous-entend d'avoir les coudées franches pour investir dans les stocks », poursuit le dirigeant. Stocks toujours, l'entrepôt de 400m² va par ailleurs être entièrement rénové, tout comme les espaces de travail des équipes. Le site web de l'entreprise va lui aussi bénéficier d'une remise au goût du jour. En parallèle, TOAD mise également sur son site de vente en B2B: troad.fr.

D'autres levées de fonds à venir

« Nous avons aussi des acquisitions en vue car le marché est encore mal structuré et que des entreprises sont demandeuses pour se regrouper afin d'attaquer les mastodontes du secteur », confie le dirigeant. Mais là encore, tout dépendra du nerf de la guerre. « Nous pouvons potentiellement multiplier notre chiffre d'affaires par dix en cinq ans, sous réserve de trouver les financements », estime celui qui laisse la porte ouverte à de nouveaux investisseurs et envisage une seconde levée de fonds d'ici deux à trois ans.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition