Finistère

Services

Témoignage Sparfel : « On est passé à la facturation électronique »

Par Isabelle Jaffré, le 04 novembre 2016

Le groupe d'aménagement paysagé de Ploudaniel est passé à la facturation électronique. Un sacré gain de temps selon le P-dg Jean-Hervé Sparfel.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

« La Marine nationale est un gros donneur d'ordre pour nous. Nous sommes donc passés à la facturation électronique il y a des années, environ six ans, je dirais. Ensuite, lors des travaux du tramway à Brest, la Semtram avait aussi opté pour la facturation électronique. Aujourd'hui, elle représente 15 à 20 %. »

Payés en une semaine

« Cela a beaucoup facilité les échanges avec nos donneurs d'ordre et nous a fait gagner du temps. En effet, il n'y a plus d'impression de papier, de mise sous pli, de perte, parfois des papiers. Les échanges sont plus directs. » « Étant spécialisés dans l'aménagement paysager et l'application de sols sportifs comme les pelouses des stades, nous sommes surtout sur des marchés publics. » « Le conducteur des travaux reçoit la facture, et le service qui nous paye la reçoit en même temps. Plus besoin d'allers-retours. Dès que c'est validé, cela revient chez nous tout de suite et cela part dans nos logiciels directement. » « Au quotidien, on a moins de courrier à trier, et moins d'information à sauvegarder sur papier. Il arrive aussi que nous soyons même payés en une semaine, bien avant le délai de trente jours. » « Côté formation des équipes, c'est très léger. Chez nous, c'est Florence Perchoc qui s'occupe de la facturation. Elle a assisté il y a quelques années à seulement quelques heures de formation sur Chorus, le logiciel de la Marine. »

Un site en ligne

« Pour le passage à Chorus Pro, il y a juste eu une réunion et un fascicule d'explication. C'est vraiment très simple. On accède à Chorus via un site internet. Pas besoin d'installer un logiciel sur les ordinateurs, donc. Surtout, ça lui a permis de se spécialiser, de se professionnaliser : elle n'a plus de petites tâches administratives comme la mise sous pli à accomplir. Elle travaille vraiment dans son domaine. » « S'il y a des inconvénients, on les voit assez peu. Apparemment, il pouvait y avoir des problèmes sur les paiements quand les marchés étaient complexes, avec des co-traitants ou des sous-traitants. Mais la mise à jour avec Chrorus pro doit régler ce souci, je pense. » « Je fais le parallèle avec la signature électronique, qui nous a également fait gagner du temps. Je ne reviendrais pour rien en arrière en tout cas ! Que Brest Métropole s'y mettre aussi est une bonne nouvelle. »

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.