Finistère

Implantation

Sill : l'usine de lait infantile s'installera finalement à Landivisiau

Par Pierre Gicquel, le 17 juin 2018

Après plus de quatre ans de recours et de changements de plan, Gilles Falc'hun, PDG de Sill, a tranché : la future usine de lait infantile sera construite à Landivisiau.

Vue d'architecte de la future usine de lait infantile Sill, à Landivisiau.
Vue d'architecte de la future usine de lait infantile Sill, à Landivisiau. — Photo : Sill Entreprise

Gilles Falc’hun, le PDG de la Sill, a tranché : ce sera finalement la zone du Vern à Landivisiau (29) qui verra l'implantation de la future usine de lait infantile et de sa tour de séchage. Le projet, plusieurs fois empêché et déménagé, devait dernièrement se faire à Guipavas. Mais de multiples recours, dont deux devaient encore être jugés en septembre, ont finalement poussé le dirigeant à opter pour Landivisiau. L'usine, qui représente un investissement d'environ 80 millions d'euros, est destinée à produire 18 000 tonnes de lait infantile par an (dont 20% pour son partenaire chinois Yinquiao Dairy) et devrait apporter une soixantaine d'emplois à son territoire. Les travaux débuteront dès le 2 juillet 2018, pour une livraison prévue fin 2020. 

Gilles Falc'hun, PDG de Sill Entreprise.
Gilles Falc'hun, PDG de Sill Entreprise. - Photo : Benjamin Deroche / Sill

"Pour palier la volatilité des marchés, nous allons enfin lancer la construction de la nouvelle usine. J'avais annoncé le projet en février 2013 et ni les recours de soi-disant riverains, ni la complexité des réglementations n'auront eu raison de notre persévérance", a prononcé Gilles Falc'hun devant plusieurs centaines de salariés, invités pour l'occasion au parc d'attractions La Récré des Trois Curés de Milizac (29).

Pour étayer ce choix, le dirigeant a aussi insisté sur l'urgence de l'arrivée d'un nouvel outil pour la Sill, dont l'usine actuelle date de 1973 alors que les normes sanitaires ont depuis évolué, en se référant, sans le citer, à l'affaire récente qu'a connu Lactalis.

Hasard du calendrier ou annonce stratégique, le choix de Landivisiau a lieu quelques jours avant la visite d'Emmanuel Macron à la Sill, prévue mercredi prochain.

Vue d'architecte de la future usine de lait infantile Sill, à Landivisiau.
Vue d'architecte de la future usine de lait infantile Sill, à Landivisiau. — Photo : Sill Entreprise

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture