Finistère

Transport

Sécuridock innove pour sécuriser les quais de déchargement

Par Jean-Marc Le Droff, le 01 septembre 2021

Depuis Milizac, l’entreprise Sécuridock, spécialisée dans les équipements de quai et les fermetures industrielles, innove pour sécuriser le chargement et le déchargement des semi-remorques. Après un bloqueur de roues qui a d’ores et déjà séduit de grands comptes, Valérie et Gilbert Jézéquel préparent le lancement d’une barrière anti-chute.

Gilbert et Véronique Jézéquel présentent "Sécuri-Lock", leur système de bloquage de roue de semi-remorques.
Gilbert et Véronique Jézéquel présentent "Sécuri-Lock", leur système de bloquage de roue de semi-remorques. — Photo : Jean-Marc Le Droff

Cela fait plus de vingt ans que Gilbert et Valérie Jézéquel se sont spécialisés dans les équipements de quai et les fermetures industrielles. Après avoir créé Bretagne Fermetures Industrielles en 1998, qu’ils ont ensuite revendu, ils ont créé en 2012 Sécuridock, qui emploie aujourd’hui six personnes à Milizac pour un chiffre d’affaires d’un million d’euros en 2020. Et au-delà d’interventions sur des chantiers d’envergure partout en Bretagne, le catalogue de l’entreprise ne cesse de s’élargir au gré de l’inventivité de Gilbert Jézéquel, à l’image de "Sécuri-Lock", un bloqueur de semi-remorques qui prévient les départs intempestifs lors des opérations de chargement et de déchargement à quai, qui restent des manœuvres malencontreuses qui provoquent chaque année près de 350 accidents, avec parfois une issue fatale.

D’installateur à concepteur et fabricant

Le système breveté a été conçu en partenariat avec un bureau d’études rennais et le soutien de la Région, et vient remplacer le modèle espagnol que Sécuridock commercialisait jusqu’à présent, mais dont Gilbert Jézéquel n’était pas entièrement satisfait. De simple distributeur et installateur, Sécuridock devient ainsi également concepteur et fabricant d’équipements de sécurisation de quai. Malgré un lancement perturbé par les confinements successifs, ce système entièrement produit en Bretagne s’exporte déjà dans toute la France, avec une trentaine d’unités installées sur des plateformes logistiques de grands comptes tels qu’Ikea, Intermarché, LDC ou encore Kühne + Nagel.

Atelier d’assemblage en vue

« Pour répondre à la demande, nous allons créer un atelier d’assemblage et un petit bureau d’études dans nos locaux, dont nous sommes actuellement locataires mais que nous espérons pouvoir acheter d’ici octobre », détaille Gilbert Jézéquel, qui est actuellement en négociations avec des distributeurs pour exporter son système en Italie, en Allemagne et aux Pays Bas.

Dernière innovation en date : une barrière anti-chute couplée au bloqueur de roue, et qui est actuellement en phase de tests. « Nous avons deux autres projets dans les cartons », confie le dirigeant, qui prévoit de porter ses effectifs à une quinzaine de salariés d’ici deux ans.

Gilbert et Véronique Jézéquel présentent "Sécuri-Lock", leur système de bloquage de roue de semi-remorques.
Gilbert et Véronique Jézéquel présentent "Sécuri-Lock", leur système de bloquage de roue de semi-remorques. — Photo : Jean-Marc Le Droff

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail