Finistère

Santé

Santé Travail en Iroise travaille sur une offre pour accompagner les chefs d’entreprise

Par Isabelle Jaffré, le 16 janvier 2023

Frédéric Canevet-Jezequel est devenu en 2022 directeur de l’association paritaire (syndicats et organisations patronales) Santé Travail en Iroise. Il a succédé à Philippe Raoul, devenu secrétaire général en Bretagne de Présance, le réseau national des Services de Prévention et de Santé au Travail Interentreprises.

Frédéric Cavenet-Jezequel.
Frédéric Cavenet-Jezequel. — Photo : Isabelle Jaffré

Frédéric Canevet-Jezequel a succédé en 2022 à Philippe Raoul en tant que directeur de l’association Santé Travail en Iroise (120 salariés, dont la moitié de médecins). Ce dernier a fait valoir ses droits à la retraite mais continue de travailler comme secrétaire général régional de Présance, le réseau national des Services de Prévention et de Santé au Travail Interentreprises (SPSTI). Frédéric Canevet-Jezequel, 48 ans, est, lui, un ancien éducateur spécialisé. Il était précédemment et pendant 8 ans directeur d’un établissement spécialisé pour les enfants épileptiques à Châteaulin.

Accompagnement des chefs d’entreprise

L’association de médecine de travail du Nord Finistère couvre un vaste territoire allant des Abers à Carhaix et Châteaulin en passant par Brest et la presqu’île de Crozon. Elle compte 7 000 entreprises adhérentes employant 90 000 salariés. “La plupart des gens ne nous connaissent que par la visite médicale des salariés, regrette le nouveau directeur. Mais nos missions sont plus diverses que cela et portent surtout sur la prévention.” La communication pour une meilleure connaissance du public sur le rôle des SPSTI est un chantier pour 2023. Le dirigeant a identifié deux autres priorités : la prévention de la désinsertion professionnelle en nouant des partenariats avec des organismes comme la MDPH Cap’Emploi, les hôpitaux, etc. “Nous structurons aussi une offre spécifique pour les chefs d’entreprise et les indépendants. Depuis 2022, ils peuvent bénéficier de l’accompagnement des SPSTI pour leur santé physique et mentale”, souligne Frédéric Canevet-Jezequel.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition