Finistère

Agroalimentaire

Premiers tests pour la nouvelle usine de Sill à Landivisiau

Par Isabelle Jaffré, le 05 février 2021

L’usine de poudre de lait de Sill Entreprises à Landivisiau, dans le Finistère, est en cours d’achèvement. Les tests vont démarrer courant février pour une mise sur le marché des produits Vitalaé en septembre 2021.

Gilles Falc’hun, PDG de Sill Entreprises dans le Finistère
Gilles Falc’hun, PDG de Sill Entreprises dans le Finistère — Photo : Isabelle Jaffré

Lancé en février 2014, le projet d’usine de poudre de lait de Sill Entreprises (1 400 salariés, 491 M€ de CA en 2020) est sur le point d’aboutir. Initialement prévue à Plouvien, puis Guipavas, elle a été finalement construite à Landivisiau et les travaux sont en cours d’achèvement.

Les premiers tests vont avoir lieu dans les prochaines semaines de février comme les rendez-vous pour obtenir les agréments. " Nous pourrons mettre nos produits sur le marché en septembre 2021 ", se félicite Gilles Falc’hun, le PDG de Sill.

Une usine digitalisée

L’usine, qui emploie actuellement 35 personnes, 80 à terme, produira du lait mais surtout du lait infantile destiné à l’export. L’entreprise a pour cela créé une marque : Vitalaé. " Nous partions de zéro sur ce produit ", rappelle le dirigeant. Le site a une capacité de production de 18 000 tonnes de poudre de lait par an. Sill vise l’Asie, l’Afrique et le Moyen-Orient.

" Les premières commandes sont arrivées. Elles viennent du Yémen ", se réjouit le PDG. Sill travaille déjà avec un bureau à Singapour et a installé il y a un an un bureau au Moyen-Orient. " Mais on ne s’interdit pas de vendre sur le marché français, même si cela ne fait pas partie de notre business plan ", précise Gilles Falc’hun. Sill mise sur un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros pour l’usine d’ici 2025.

La nouvelle usine de Sill à Landivisiau sera opérationnelle à l’automne 2021.
La nouvelle usine de Sill à Landivisiau sera opérationnelle à l’automne 2021. - Photo : Isabelle Jaffré

Le groupe agroalimentaire a investi plus de 90 millions d’euros dans cette usine moderne de 20 000m², équipée d’un MES (manufacturing executive system). Ce logiciel permet la conduite entière de l’usine et garantit une traçabilité tout au long de la chaîne. " Ce système est quasiment une première dans l’agroalimentaire ", souligne Gilles Falc’hun. Un million d’euros a été investi dans ce système qui va être déployé sur les autres sites du groupe à terme car il permet une meilleure sécurisation de la production.

Et Gilles Falc’hun continue d’investir. L’entreprise souhaite acquérir un terrain attenant à celui de l’usine de 10 ha afin de regrouper ses entrepôts.

Gilles Falc’hun, PDG de Sill Entreprises dans le Finistère
Gilles Falc’hun, PDG de Sill Entreprises dans le Finistère — Photo : Isabelle Jaffré

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail