Finistère

Distribution

Poder : pari gagnant sur le 100 % bio et local

Par Jean-Marc Le Droff, le 04 mars 2019

Dix-huit ans après avoir envoyé, seul, sa première palette de choux-fleurs bio au Royaume-Uni, Jean-Luc Poder a transformé sa petite entreprise de distribution de légumes bretons bio implantée à Mespaul (Finistère) en une société florissante.

Jean-Luc Poder, dirigeant de l'entreprise Poder dans le Finistère
La petite entreprise finistérienne de distribution de légumes Poder, dirigée par Jean-Luc Poder depuis 1990, réalise aujourd'hui un chiffre d'affaires de 13 millions d'euros, en croissance de 70 % en quatre ans. — Photo : © Jean-Marc Le Droff / Le Journal des entreprises

« Mon oncle était producteur de lait bio, c'est lui qui m'a donné l'envie de travailler dans la promotion de l'agriculture biologique », entame Jean-Luc Poder. Après un diplôme en commerce à l'IUT de Quimper, c'est finalement vers les légumes qu'il se tourne. « J'ai commencé seul, en envoyant des palettes de choux-fleurs essentiellement à l'export, car le marché n'était pas mature en France », se souvient-il. C'était en 1990 et, depuis la maison de ses parents, le jeune entrepreneur expédie alors ses légumes au Royaume-Uni, en Allemagne, en Hollande, en Suisse...

En 1995, Jean-Luc Poder achète le site de 1 200 m² qui abrite toujours le siège de l'entreprise à Mespaul (Finistère). À la fin des années 1990, il choisit de se recentrer sur le marché français, profitant de l'essor des réseaux de distribution spécialisés en bio. En 1997, il s'attaque à la grande distribution, avec un premier contrat pour le groupe Carrefour.

8 000 tonnes de légumes par an

« Au début je me méfiais un peu de la GMS mais, au final, leurs exigences m'ont conduit à mieux me structurer pour être plus performant », confie celui qui travaille désormais également pour Système U. En 2013, il achète un site à Plouvorn, qu'il dédie à la partie conditionnement et logistique. Il devrait l'agrandir d'ici à 2020. Aujourd'hui, Poder emploie 25 salariés et réalise un chiffre d'affaires de 13 millions d'euros, en croissance de 70 % en quatre ans.

Au fil des années, la gamme de Poder s'est elle aussi étoffée, et aux choux-fleurs du début viennent aujourd'hui s'ajouter plus de 150 références de légumes, soit un volume de 8 000 tonnes par an. Au point de devoir changer de métier : « Nous tendons désormais à devenir des grossistes plutôt que des expéditeurs de légumes : notre large gamme nous permet de livrer des palettes multi-références directement dans les magasins », explique Jean-Luc Poder.

Un impact environnemental réduit

Aujourd'hui, l'export ne représente plus que 5 % de l'activité. « Les pays voisins commencent à être autosuffisants et, de notre côté, l'arrivée de nouveaux producteurs nous permet de répondre à la demande du marché français », estime le dirigeant.

Mais ce n'est pas la seule raison qui a poussé Jean-Luc Poder à se recentrer sur le marché intérieur. « Nous avons à cœur de réduire notre impact environnemental, c'est pour cela que 60 % de notre activité reste en Bretagne ou en région parisienne. On assiste aussi à la volonté de relocalisation de nos clients, qui préfèrent qu'on livre leurs entrepôts de proximité et qui trouvent d'autres fournisseurs ailleurs... L'idée générale reste de faire rouler le moins de camions possible », détaille celui qui dispose d'une flotte de quatre camions pour assurer la collecte auprès de 120 producteurs, et fait appel à des prestataires locaux pour le transport.

Au-delà d'une démarche RSE exigeante, Jean-Luc Poder s'est également donné pour mission de contribuer à la structuration de la filière bio en Bretagne, en accompagnant notamment la naissance de la coopérative BioBreizh de Landivisiau, puis de la SIC Douar Den, dans les Côtes-d'Armor.

Jean-Luc Poder, dirigeant de l'entreprise Poder dans le Finistère
La petite entreprise finistérienne de distribution de légumes Poder, dirigée par Jean-Luc Poder depuis 1990, réalise aujourd'hui un chiffre d'affaires de 13 millions d'euros, en croissance de 70 % en quatre ans. — Photo : © Jean-Marc Le Droff / Le Journal des entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.