Finistère

Transport

Philippe Bihan (Sofibihan) : "La qualité de vie au travail induit une meilleure qualité de service"

Par Jean-Marc Le Droff, le 15 septembre 2021

Spécialisé dans le transport de personnes, un secteur dans lequel la sécurité est primordiale, Philippe Bihan, le président du groupe finistérien Sofibihan (qui regroupe notamment les Cars Bihan), a mis en place plusieurs actions pour améliorer le bien-être et la santé de ses chauffeurs et de l’ensemble de ses 62 employés (49 ETP).

Philippe Bihan, gérant du groupe de transport de personnes breton SAS Sobihan.
Philippe Bihan, gérant du groupe de transport de personnes breton SAS Sobihan. — Photo : © Jean-Marc Le Droff / Le Journal des entreprises

Quelles mesures avez-vous prises pour veiller au bien-être de vos employés ?

Je commencerai par évoquer le service de conciergerie, la Minut’Rit, auquel nous faisons appel. Nous avons en effet de nombreux contrats à temps partiel et en horaires décalés, et le fait de pouvoir compter sur quelqu’un pour faire des courses ou d’autres tâches de la vie quotidienne aide particulièrement les salariés dans leur vie de tous les jours. Bien sûr, nous avons également beaucoup travaillé sur le dialogue social pour aménager les temps de travail afin d’adapter au maximum les plannings aux contraintes de chacun. Nous attachons aussi une grande importance à l’accueil des nouveaux salariés à travers un programme d’intégration spécifique. Et nous avons mis en place un groupe WhatsApp qui permet aux conducteurs et aux acteurs de la vie de l’entreprise de s’entraider en temps réel.

Et en matière de santé ?

Nous travaillons beaucoup sur la prévention des addictions, qui est un sujet très sensible dans notre secteur. Par exemple, en février dernier, nous avons sensibilisé une soixantaine de salariés à travers l’intervention du service addictologie de la gendarmerie. Nous formons régulièrement nos conducteurs aux risques routiers, en lien avec le Club SRE 29 (Sécurité Routière en entreprises, NDLR) auquel j’adhère depuis 2004. Depuis quelques années, nous faisons également appel à la Minut’Rit pour organiser des ateliers de diététique, d’étirements ou encore de relaxation. C’est un investissement qui coûte un peu d’argent, mais j’estime qu’investir dans la qualité de vie au travail induit une meilleure qualité de service. Nous avons également noué un partenariat avec la Carsat qui nous a permis de former certains de nos salariés pour devenir référents en matière de sécurité face aux risques professionnels de nos métiers. Ce partenariat nous a notamment amenés à revoir certains arrêts de car qui n’étaient plus adaptés.

Quels gains avez-vous identifiés pour l’entreprise grâce à ces actions ?

Il y a moins d’arrêts de travail, et aussi moins de turn-over car ce genre d’action contribue à fidéliser nos salariés et à en attirer de nouveaux. Et en termes d’image de marque employeur, il est important de montrer qu’on accompagne nos employés au quotidien. Mais tout cela rentre dans une démarche RSE plus globale qui inclut naturellement la prévention des risques et la qualité des conditions de travail. Nous sommes l’une des premières PME de transport de voyageurs à avoir obtenu un label RSE dédié, et nous réfléchissons par ailleurs à devenir une entreprise à mission.

Philippe Bihan, gérant du groupe de transport de personnes breton SAS Sobihan.
Philippe Bihan, gérant du groupe de transport de personnes breton SAS Sobihan. — Photo : © Jean-Marc Le Droff / Le Journal des entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail