Finistère

BTP

Ouest Énergie accélère sur l'isolation extérieure

Par Jean-Marc Le Droff, le 22 novembre 2021

Après avoir multiplié les chantiers d’isolation intérieure favorisés par les primes à la rénovation, l’entreprise Ouest Énergie, à Melgven, accélère sur l’isolation des bâtiments par l’extérieur. Une activité qui devrait à son tour prendre son envol avec de nouvelles mesures qui entreront en vigueur en 2022.

Serge Le Corre (à gauche) et Daniel Christien ont créé Ouest Énergie en 1991 à Melgven.
Serge Le Corre (à gauche) et Daniel Christien ont créé Ouest Énergie en 1991 à Melgven. — Photo : Jacinthe Nguyen - Studio JAE

Daniel Christien et Serge Le Corre ont créé Ouest Énergie, leur entreprise spécialisée dans l’isolation thermique de l’habitat, il y a tout juste vingt ans à Melgven. Le premier venait du secteur de l’immobilier dans lequel il évoluait en tant que commercial, tandis que le second disposait de solides compétences techniques dans la branche industrielle du bâtiment. Rapidement, l’activité se développe, les équipes s’étoffent et Ouest Énergie étend son rayon d’action au Morbihan, puis aux Côtes-d’Armor. Un essor porté par les réglementations sur la rénovation énergétique et les dispositifs d’aides gouvernementales, et notamment le dispositif "Isolation à 1 euro". En 2008, l’entreprise s’installe dans de nouveaux locaux dans la zone artisanale de Kerampaou, dont la surface sera quasiment triplée au fil d’extensions successives. À l’image de ce nouveau bâtiment sorti de terre en 2019 et pour lequel Ouest Énergie a investi 200 K€, et qui porte à 600 m² la surface totale des locaux.

Épauler les clients dans le montage des dossiers

Au sein des équipes, une personne est exclusivement dédiée à l’accompagnement des clients dans le montage de leurs dossiers de demande d’aide. "C’est important de les épauler car il s’agit de dossiers qui sont souvent très complexes, avec des dispositifs qui évoluent au fil de temps et certains acteurs malhonnêtes qui entretiennent volontairement le flou". Isolation de combles, de rampants, de sous-sols, ou encore de murs intérieurs ou extérieurs… "La prime à l’isolation à 1 euro nous a permis de nous développer et de doubler, voire tripler nos effectifs en huit ans", confient les deux codirigeants qui employaient jusqu’à 40 personnes il y a encore deux ans, en devant faire appel à des intérimaires et à des CDD afin de répondre à la demande. Depuis sa création Ouest Énergie a ainsi réalisé plus de 30 000 chantiers de rénovation. "Même s’il existe d’autres types d’aides pour financer des travaux de rénovation énergétique, l’arrêt de ce dispositif à 1 euro nous a amenés à nous diversifier pour accélérer sur l’isolation extérieure, ce qui nous a permis de maintenir tous nos CDI en place", retracent Serge Le Corre et Daniel Christien, qui emploient à ce jour 25 salariés dont 18 techniciens, pour un chiffre d’affaires de 3,4 millions d’euros en 2020.

S’imposer comme une référence de l’isolation extérieure

Une activité qui devrait à son tour monter en puissance avec l’instauration, l’année prochaine, de nouvelles obligations faites aux bailleurs en matière d’isolation de leur bien. "Nous avons formé nos équipes en interne afin de les faire monter en compétence, car il n’existe pas de formation dans ce domaine", expliquent les deux codirigeants, qui ont aussi dû revoir leurs méthodes pour s’adapter à cette nouvelle demande. "On peut faire jusqu’à 4 ou 5 chantiers d’isolation intérieure en une journée, tandis que les chantiers d’isolation extérieure peuvent durer jusqu’à un mois pour une maison complète", détaillent ceux qui souhaitent désormais s’imposer comme une référence dans ce domaine.

Serge Le Corre (à gauche) et Daniel Christien ont créé Ouest Énergie en 1991 à Melgven.
Serge Le Corre (à gauche) et Daniel Christien ont créé Ouest Énergie en 1991 à Melgven. — Photo : Jacinthe Nguyen - Studio JAE

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail