Brest

Naval

Nestadio Capital prend 25 % de Navtis

Par la rédaction, le 07 janvier 2013

Nestadio Capital a pris 25 % du capital du chantier naval brestois Navtis, repris par Bruno Pivain et le groupe Jencyel.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Le fonds d’investissement de Florent de Kersauson, Nestadio Capital, s’invite à hauteur de 25 % du capital pour le rachat de l’expert brestois en réparation navale Navtis. La cible affiche, à Brest, 170 salariés et près de 17 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Pour ce LBO, Nestadio Capital a conforté sa prise de participation par une opération en obligations convertibles. Navtis a été reprise par Bruno Pivain allié au groupe Jencyel, qui l’ont acquise auprès de son président Bernard Corvaisier. Administrateur de l’association régionale Bretagne Pôle Naval, Bruno Pivain a dirigé l’entreprise navale lorientaise Timolor et était jusqu’ici directeur général de Jencyel. Poste qu’il occupera chez Navtis.

De Brest à la Manche

Jencyel apportera ses compétences en matière de manutention navale, de logistique et transport ou de transfert industriel à Navtis. Active aussi bien sur les chantiers navals civils et militaires qu’en maintenance industrielle, Navtis fait intervenir ses équipes sur l’arc Atlantique et le long des côtes de la Manche en tôlerie, tuyauterie/chaudronnerie, électricité, carénage/peinture et mécanique. L’entreprise était née en 2005 du rassemblement de la Société d’exploitation des établissements généraux de mécanique de l’Ouest (SEEGMO) et de la Société métallurgique et navale de Bretagne (SMNB).

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.