Brest

Naval

Naval Group investit massivement à Brest

Par Isabelle Jaffré, le 22 janvier 2020

Le géant français de la construction navale Naval Group vient d’annoncer 65 millions d'euros d’investissement jusqu'en 2023 pour la rénovation et la modernisation de son site de Brest. Ils viennent en plus des 21 millions d'euros par an déjà investis par le groupe sur ce site, qui lui permet aujourd'hui de construire un nouvel atelier d’usinage.

Base navale de Naval Groupe à Brest
Les travaux de construction de l'atelier usinage vont démarrer fin janvier dans la base de Naval Group à Brest. — Photo : © Isabelle Jaffré - Le Journal des entreprises

Eric Balufin, directeur de Naval Group Brest.
Eric Balufin, directeur de Naval Group Brest. - Photo : © Isabelle Jaffré

« 2019 a marqué un tournant pour notre site », consent Éric Balufin, le directeur de Naval Group Brest (2 830 salariés) depuis 2017. Le géant français de la construction navale Naval Group a en effet décidé de doubler sa capacité d’investissement sur le site finistérien, passant de 10-11 millions d'euros à une enveloppe de 21 millions d'euros par an. « C’est une marque forte de la confiance du groupe dans l’activité à Brest », insiste le directeur.

Un nouvel atelier d'usinage à Naval Group Brest

Sur ces 21 millions d'euros, 14 millions ont été affectés à la construction d’un nouvel atelier d'usinage, situé entre l’atelier mécanique et chaudronnerie, pour créer un grand atelier multispécialités. L’ensemble fera 3 210 m², comprenant les ateliers en rez-de-chaussée dont 2 080 m² pour l’usinage, un centre de formation soudure de 280 m² et enfin un étage tertiaire (bureaux et vestiaires) de 846 m². L’ancien bâtiment, plus petit, a été détruit en 2019 et les travaux de reconstruction vont démarrer courant janvier pour une livraison en septembre. « Nous serons opérationnels en décembre 2020 », assure le directeur.

65 millions d'euros pour 2020-2023

Cette construction s’accompagne d’un investissement machines important d'environ 4,5 millions d'euros. Le groupe modernise son parc avec des machines à commandes numériques : aléseuse, tour verticale 5 axes, etc. « Cela va nous permettre de réaliser des pièces que l’on ne pouvait pas faire auparavant. C’est aussi un confort pour les travailleurs d’avoir des machines modernes », se réjouit Éric Balufin.

Un deuxième atelier sera en construction en 2020, pour un montant de 3 à 4 millions d'euros, pour l’activité systèmes de combat. « Il s’agit des radars, sonars, guerre électronique, etc. Le budget n’est pas encore tout à fait arrêté, mais on espère réaliser ce projet également en 2020. »

Et Naval Group Brest ne va pas s’arrêter là. Il vient d’obtenir une enveloppe de 65 millions d'euros supplémentaires de la part de sa maison mère pour la période 2020-2023. Elle permettra de poursuivre la modernisation du site, notamment les ateliers mécanique, chaudronnerie, régénération d’air… « Nous allons aussi travailler sur la qualité de vie au travail, indique Éric Balufin. Mais le plus gros sera sur la rénovation et l’agrandissement de nos ateliers. »

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition