Quimper

Ressources humaines

Meralliance : « Pour recruter autrement, il faut laisser de côté les aprioris »

Par Isabelle Jaffré, le 07 juin 2018

Chez Meralliance (950 salariés, 170 millions d’euros de chiffre d’affaires Europe), les problèmes de recrutement, on connaît ! Pour remplacer les salariés en vacances et pour le pic saisonnier des fêtes de Noël, l’usine quimpéroise de découpe de saumon fumé a besoin d’une centaine de personnes l’été et de 250 l’hiver.

Spécialiste du saumon fumé sous marques de distributeurs, Meralliance recherche chaque année des centaines de saisonnier.
Spécialiste du saumon fumé sous marques de distributeurs, Meralliance recherche chaque année des centaines de saisonnier. — Photo : Meralliance

« Depuis sept ans, on est passé aux recrutements sans CV, explique Sandra Pellerin, la DRH. Auparavant, on prenait toujours le même profil : des femmes avec de l’expérience dans des métiers manuels. Et puis, on en a de moins en moins trouvé et on s’est dit qu’il fallait faire tomber la barrière des aprioris et changer de mentalité. »

L’entreprise fait alors appel à un dispositif de Pôle Emploi. Les postulants sont invités à participer à des simulations avec des legos et des boîtes. Le but du « jeu » est d’identifier chez eux les qualités indispensables sur la ligne de production : dextérité, travail d’équipe, organisation, etc. Depuis, l’usine a grandi et le service en charge de ce recrutement s’est organisé. « Désormais, les tests se font directement sur l’une de nos lignes de production qui ne tournent pas hors-saison », indique la DRH. Les candidats passent une heure en production avec des salariés-tuteurs. Ceux qui sont choisis passent ensuite un entretien de motivation avant la décision finale.

Reste la problématique du nombre de candidats. « On en a entre 700 et 800 habituellement. Mais l’année dernière, avec la reprise du marché de l’emploi, nous n’avons eu que 500 candidatures. Ce qui fait un choix sur deux ou lieu de trois. » Pour augmenter leurs chances de trouver les bonnes personnes, Meralliance innove donc tous les ans. « On a communiqué sur les réseaux sociaux, sur les bornes d’une station-service de Quimper, sur un stand dans une galerie marchande. Cette année, nous avons fait appel à un prestataire rennais, Je viens bosser chez vous, qui a réalisé une vidéo ludique pour montrer l’entreprise, le métier et donner envie de postuler. Nous allons la relayer massivement sur les réseaux sociaux », relate Sandra Pellerin. 

Spécialiste du saumon fumé sous marques de distributeurs, Meralliance recherche chaque année des centaines de saisonnier.
Spécialiste du saumon fumé sous marques de distributeurs, Meralliance recherche chaque année des centaines de saisonnier. — Photo : Meralliance

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.