Finistère

Transport

Macron en visite chez Bolloré : le Bluebus en bonne voie

Par Jean-Marc Le Droff, le 15 janvier 2016

Le Ministre de l'économie était ce matin à Ergué-Gabéric (29) pour inaugurer l'usine Bluebus de Vincent Bolloré, laquelle vient de commencer la production des bus de 12 mètres 100% électrique. Un investissement de 40 M€ qui commence déjà à porter ses fruits : la RATP en a d'ores-et-déjà commandé une tranche ferme de 23. Un chiffre qui pourrait grimper « jusqu'à 70, voire 80 véhicules» en 2016, confie Elisabeth Borne, la présidente de la régie parisienne, qui prévoit de renouveler l'ensemble de sa flotte en Ile-de-France d'ici 2025.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

« Cette aventure prouve qu'il est possible de produire non seulement en Bretagne, mais aussi en France », s'est félicité Emmanuel Macron après avoir visité l'usine Bluebus de Vincent Bolloré, ce matin à Ergué-Gabéric. Une usine de 5.000m² implantée sur le site "Blue Solutions" qui compte déjà deux usines "Blue Solutions" qui produisent les batterie LMP (Lithium Métal Polymère) qui font la force des véhicules conçus par Bolloré, mais aussi une usine "Bluetram", qui développe un tramway 100% électrique, sans rail ni caténaire.

40 millions d'euros pour une usine capable de produire 200 bus électriques par an

Depuis 2014, Vincent Bolloré a injecté 40 M€& dans cette nouvelle usine, tant pour sa construction que pour les travaux de R&D liés à la conception de ce bus de 12 mètres. Mais l'industriel se plaît à rappeler les 3 milliards d'euros d'investissement global qui auront été nécessaires pour relever le pari, lancé il y a déjà 22 ans, de développer ce type de batterie et tourner ainsi le dos aux technologies classiques à base de plomb et d’acide. La production de Bluebus a commencé le 21 décembre dernier, avec une équipe d'une soixantaine de salariés, et la capacité de production devrait permettre d'atteindre 200 Bluebus par an, créant à terme 150 emplois.

« 5 000 bus, c'est possible ! »

Mais Vincent Bolloré voit plus grand : « 5 000 Bluebus, c'est possible », a-t-il lancé à Elisabeth Borne, la présidente de la régie parisienne, qui assistait à la cérémonie aux côtés de Marylise Lebranchu et Bernard Poignant qui,avaient eux aussi fait le déplacement. Il faut dire que la RATP pourrait bien être l'un des meilleurs clients de l'industriel Breton, la régie parisienne prévoyant de remplacer l'ensemble de sa flotte francilienne par un parc 100% écologique d'ici 2015.

15 ha de terrain disponible

Jusqu'à présent en tout cas, Elisabeth Borne ne tarit pas d'éloges sur le Bluebus, dont elle a commandé 23 exemplaires « qui pourraient aller jusqu'à 70 voire 80 », pour l'exploitation d'une ligne 100% électrique dès cette année. « La comparaison avec la concurrence ( qui se résumait à Heuliez Bus à la fin de ce premier appel d'offres, ndlr) nous a convaincu que Bluebus était la meilleure solution, et largement moins chère », nous a-t-elle confié en fin de cérémonie. Des éloges de bon augure pour l'industriel breton, sachant que la RATP prévoit de remplacer 4.500 bus en Ile-de-France d'ici 2017. Et qui pourraient peut-être expliquer les quelques 15 ha de terrains disponibles que Vincent Bolloré a évoqués, sans en dire davantage, lors de son discours d'inauguration. Affaire à suivre... 

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition