Finistère

Industrie

LTB rachète Innetech pour insuffler de la croissance

Par Isabelle Jaffré, le 21 janvier 2021

Le groupe sud finistérien la Thermodynamique de Bretagne (LTB), fabricant de climatiseurs, vient de reprendre Innetech à Saint-Renan. Une première croissance externe qui permet à LTB de compléter son offre avec des unités plus grandes.

Olivier Marbach, président du groupe LTB.
Olivier Marbach, président du groupe LTB, vient de réaliser sa première croissance externe en 2020. — Photo : © Isabelle Jaffré

Reprise en 2013 par Olivier Marbach, LTB (la Thermodynamique de Bretagne, 22 salariés, 3,4 M€ de CA) vient de réaliser sa première croissance externe en 2020 avec le rachat de 3E Solutions à Saint-Renan, plus connue par le nom de sa marque Innetech. Le groupe de Clohars-Carnoët, spécialisé dans les climatiseurs sans unité extérieure, complète ainsi son offre avec les climatiseurs de grande capacité d’Innetech à destination de la distribution (GMS) ou encore des sites industriels, tout en gardant une stratégie commune. Que ce soit avec LTB ou avec Innetech, « nous sommes positionnés sur des marchés de niche. Nous ne faisons pas du standard comme les grands acteurs du secteur équipés pour de grandes séries. Nous cherchons des marchés à valeur ajoutée à qui nous apportons des solutions », explique le dirigeant.

Prendre le temps de relancer Innetech

Innetech fabrique de grandes unités de climatisation.
Innetech fabrique de grandes unités de climatisation. - Photo : © LTB

Créée en 2010 par Éric Leguy, la société nord finistérienne était en difficulté depuis quelques années et avait déposé le bilan au printemps dernier avec un chiffre d’affaires de 900 000 euros de chiffre d’affaires au dernier bilan. De son côté, Olivier Marbach, après une réorganisation du capital du groupe LTB en 2019, cherchait une entreprise à reprendre. LTB reprend 4 salariés, dont le fondateur qui reste dans un rôle commercial. « Innetech est une marque reconnue pour la qualité de ses solutions, nous sommes très complémentaires », note le président du groupe finistérien, qui souhaite prendre son temps pour relancer l’activité. « Cela prendra six mois, un an... D’ici 5 ou 6 ans, Innetech peut réaliser entre 2,5 et 3 millions de chiffre d’affaires», estime-t-il.

Olivier Marbach observe en effet que le marché est atone depuis la crise sanitaire. « Nous étions à un pic. Le Covid a précipité la baisse du marché », analyse-t-il. Pour autant, le patron n’est pas inquiet. « Nous avons fait le dos rond grâce à un carnet de commandes bien rempli début 2020. Nous avons une bonne trésorerie que nous avons renforcée grâce à un PGE (prêt garanti par l’État) auquel je n’ai pas eu à toucher », se félicite-t-il.

Dans le vert en 2020 malgré le Covid

Le groupe a fini 2020 avec un chiffre d’affaires de 3,4 millions d’euros de chiffres d’affaires, contre 3,8 en 2019. « Mais nous sommes rentables, même si nous le sommes moins que d’habitude », précise Olivier Marbach. L’entreprise n’a pas eu à fermer mais a enregistré -90 % de commandes la première semaine du confinement, avant de constater un mieux progressif au fil des semaines.

« Nous avons deux types de clients. Un tiers de notre chiffre d’affaires est réalisé avec de la vente à des intégrateurs pour le naval », relate le chef d’entreprise. LTB travaille avec des clients en France, au Danemark, ou encore en Allemagne mais qui équipent des navires partout dans le monde. La crise sanitaire a eu un impact très négatif sur cette activité. La deuxième clientèle, le tertiaire et l’industrie, à 90 % en France, a, elle aussi, été ralentie. « Nous équipons des commerces en centre-ville, par exemple. Même quand ils ont rouvert, acheter une climatisation n’était pas une priorité. Mais cela va revenir ! », remarque-t-il. Pour 2021, Olivier Marbach reste serein et espère une reprise progressive.

Olivier Marbach, président du groupe LTB.
Olivier Marbach, président du groupe LTB, vient de réaliser sa première croissance externe en 2020. — Photo : © Isabelle Jaffré

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail