Finistère

Industrie

LTB : La société reprise par Olivier Marbach

Par Quentin Lesiourd, le 07 mars 2014

THERMODYNAMIQUE L'entreprise, basée à Clohars-Carnoët, se développe. Le dirigeant veut accélérer sur ses marchés historiques, tout en chassant sur de nouvelles terres.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Le repreneur

Depuis 2012, l'entreprise LTB était à vendre. Claude Chatron son dirigeant, souhaitant partir en retraite et cherchait un repreneur. Olivier Marbach a dirigé la société SNDC (45 salariés, 10 M€ de CA), basée à Toulouse et travaillant sur le même secteur d'activité. Quand il a eu vent de l'affaire, il a d'abord mis le bout d'un orteil dans l'entreprise, avant d'y mettre les deux pieds. « La société tournait déjà à la perfection. Une équipe dirigeante forte de cinq personnes conduit l'entreprise. Un facteur qui a sécurisé la transmission. Et Claude Chatron m'a ouvert ses livres avec la plus grande transparence », assure-t-il.

Les marchés

Depuis le 6 décembre 2013, il est devenu président de LTB (pour La Thermodynamique de Bretagne). La société est implantée à Clohars-Carnoët. Spécialisée dans la conception et fabrication d'appareils de climatisation, elle est positionnée sur quelques marchés de niche. Notamment sur celle de la climatisation marine. « Nous concevons des appareils capables d'être embarqués en mer, avec toutes les contraintes que cela suppose », résume-t-il. LTB conçoit aussi des équipements pour le tertiaire (locaux professionnels ou publics). Pour cette reprise, il s'est associé à UI Cap Ouest, Bretagne Investissement et Bretagne Jeune Entreprises (BJE), des fonds d'investissements.

Perspectives

Olivier Marbach arrive avec des projets pleins ses valises. « Nous avons des leviers de croissance à saisir ». Sur les marchés d'équipements de la marine, il annonce vouloir démarcher de nouveaux « full service contractor » (comprenez les géants du secteur qui fournissent les équipements, les installent et en assurent la maintenance). Un démarchage qui commencera certainement en Scandinavie, prochaine destination du chef d'entreprise. « Je vais me déplacer prochainement dans ces pays pour rencontrer des prospects. Nous avons une carte à jouer, nous sommes crédibles car nous sommes déjà adossés au nº1 mondial, Johnson Controls ». L'entreprise réalise 30 % de son chiffre d'affaires à l'export. Le dirigeant veut aussi assurer ses positions sur le marché du tertiaire (2/3 du chiffre d'affaires). Il vise particulièrement les centres-villes et centres commerciaux. « La climatisation est un enjeu capital pour ces endroits. S'il fait trop chaud ou trop froid, que faites-vous ? Vous quittez le lieu », analyse-t-il. Olivier Marbach veut étendre le réseau de la société, déjà fortement présente en Île-de-France, dans les régions en multipliant le nombre d'agents sur le territoire. Le tout en gardant un oeil sur le marché émergent des éoliennes. À l'été 2013, la société a déjà équipé un parc au large de l'Irlande. Et elle reste plus que jamais aux aguets. L'objectif d'Olivier Marbach : doubler le chiffre d'affaires de LTB d'ici cinq à sept ans.

La Thermodynamique de Bretagne (LTB)
(Clohars-Carnoët)
Président : Olivier Marbach
19 salariés
3,2 millions d'euros de chiffres d'affaires
02 98 71 48 36

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail