Finistère

Réseaux

Les ETI bretonnes se digitalisent à Ticket to pitch

Par Isabelle Jaffré, le 03 octobre 2018

Le troisième édition de Ticket to Pitch, événement où se rencontrent ETI et start-ups bretonnes s'est tenue le 28 septembre dernier à bord du Pont-Aven de la Brittany Ferries avec 130 acteurs économiques à bord.

La traditionnelle photo de famille du Ticket to Pitch 2018. — Photo : © Isabelle Jaffré

La troisième édition de Ticket to Pitch, organisée par la French Tech Brest +, a fait le plein, le 28 septembre à bord du Pont-Aven de la Brittany Ferries. Cette journée de rencontre entre start-up et ETI bretonnes permet à la fois, aux start-up de se faire connaître et aux ETI de progresser dans leur transformation numérique. 130 personnes étaient présentes sur le ferry.

« Cela fonctionne car les pitchs sont faits directement aux décideurs. Des gens qu’on n’aurait jamais au téléphone en passant par leur standard », souligne André Cloarec, président de Confidences et cofondateur de CaptainVet à Brest. Plus de 200 demandes de rendez-vous ont été enregistrées en amont par les 11 ETI* qui avaient exposé leurs problématiques, très centrées cette année sur l’expérience utilisateur, le cloud ou encore la communication interne.

Les start-ups avaient des rendez-vous avec les ETI présentes. 15 minutes pour "pitcher" leur solution aux problématiques de l'entreprise. - Photo : © Isabelle Jaffré

« Les ETI prennent jusqu’à 7 rendez-vous dans la journée, mais les start-up ont aussi la possibilité d’aller à la rencontre des décideurs lors des pauses, du repas pour des échanges plus informels », explique Frédéric Nicolas, délégué général de la French Tech Brest +.

*Caisse d’épargne, B & B Hôtels, Brittany Ferries, Cadiou Industrie, Empreinte, FC Lorient, Hema, SDMO, Le Calvez, Salaün Holidays, Tanguy Matériaux.

La traditionnelle photo de famille du Ticket to Pitch 2018. — Photo : © Isabelle Jaffré