Finistère

Logistique

Les acteurs économiques finistériens partagés face à l'arrivée d'Amazon à Briec

Par Isabelle Jaffré, le 06 octobre 2020

Amazon à Briec : bonne ou mauvaise idée pour l’économie finistérienne ? C’est la question que se pose une partie des acteurs du territoire, entre satisfaction de voir s’installer un tel projet et l’inquiétude sur les conséquences sur les plus petites entreprises.

Amazon a un projet de site logistique à Briec. — Photo : Amazon

Comme suspecté en début d’année, c’est bien le géant Amazon qui cherche à s’installer à Briec-de-l’Odet, au nord de Quimper. Quimper Bretagne Occidentale (QBO) avait voté le 6 février la vente d’un terrain de six hectares, dans le parc d’activités de Lumunoc’h. La vente du terrain a été faite à une société toulousaine d’ingénierie et d’études techniques spécialisée dans l’immobilier d’entreprises : Vectura Immobilier. Le terrain vise à accueillir une base logistique de 10 000 m². Mais les élections municipales ont vu la majorité changer à QBO, et, par voie de conséquence, la décision est revenue en première ligne. Isabelle Assih, la nouvelle maire socialiste de Quimper et présidente de QBO souhaite en effet réexaminer le dossier à l’occasion du conseil communautaire du jeudi 24 septembre. L’élue s’était déjà exprimée sur le sujet, jugeant la surface de 6 hectares trop importante.

Quelques inquiétudes

Du côté du monde économique finistérien, le sujet est délicat. Le club d’entreprises du pays Glazik a choisi, par exemple, de ne pas s’exprimer. « Il vaut mieux que cela se fasse à Briec qu’à Nantes ! », souligne Stéphane Bidamant, président UE – Medef 29. Mais il s’inquiète tout de même d’une certaine concurrence déloyale vis-à-vis des petits commerces finistériens. « Ce que je souhaite, c’est qu’Amazon joue avec les mêmes cartes en mains que les commerçants qui payent des charges, des impôts… Amazon doit pouvoir jouer ce rôle d’acteur du territoire au même titre que les autres grandes entreprises présentes dans le département. »

Dirigeante de l’entreprise spécialisée dans le traitement de surface de Briec G2H29, Gwenaëlle Brenner ne partage pas cette inquiétude pour les commerces locaux. « Je pense qu’ils ont d’autres atouts », explique-t-elle. Ce qui ne l’empêche pas d’avoir également quelques doutes sur le projet. « C’est plutôt une bonne nouvelle cette arrivée, mais il me semble que le nombre d’emplois que cela représenterait est assez flou », note-t-elle. Un autre point de vigilance pour elle est la pression sur le foncier autour de Quimper. « C’est dommage d’avoir vendu autant alors qu’ils ne vont pas tout utiliser. Cela peut-il devenir préjudiciable pour les petites entreprises de la zone qui voudrait se développer, comme la nôtre ? » Elle espère qu’au profit du réexamen du dossier, les patrons du territoire seront consultés, cette fois.

Amazon a un projet de site logistique à Briec. — Photo : Amazon

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail