Bretagne

Événementiel

L'écosystème numérique breton s'est reconnecté au French Tech Day

Par Isabelle Jaffré, le 07 juin 2021

La French Tech Brest plus a lancé le retour des événements physiques le 3 juin dernier avec un French Tech Day associé à Go Innovation et la Startup Golf Cup. Une forme hybride avec une partie en extérieur pour les présents et la possibilité d’assister en ligne aux conférences.

La French Tech Day 2021 s’est tenue en présentiel à Quimper.
La French Tech Day 2021 s’est tenue en présentiel à Quimper. — Photo : Isabelle Jaffré

"Cela fait du bien de voir du monde !" Cette phrase était sur toutes les lèvres le 3 juin dernier. Le Golf de Lannion à Quimper accueillait la deuxième édition French Tech day. Nouveauté cette année, l’événement réunissait aussi le Start-up Golf cup et la troisième édition du Go Innovation organisé par les sept technopoles. "Cela avait du sens de réunir ces événements, explique Ronan Le Den, directeur de la technopole de Quimper et actuellement à la tête des 7 technopoles. Au moment où nous organisions l’événement, nous n’avions pas toutes les informations sur les conditions sanitaires par exemple." D’où l’idée de cette formule hybride avec 170 personnes participantes à Quimper et 50 personnes inscrites pour assister aux conférences en ligne.

L’événement a ainsi regroupé des conférences sur le thème de la croissance ou encore de l’international avec des partages d’expériences ; des "pitchs" de start-up avec notamment l’événement final pour les porteurs de projet de l’Ouest Start-up #7 et enfin, les traditionnelles rencontres entre ETI (Trecobat, Cadiou Industrie, Kermarrec, Cooperl, Ecomiam, etc.) et start-up. "Cette année, nous avons fait appel à Produit en Bretagne qui nous a aidés à faire venir les ETI, indique Ronan Le Den. C’est un partenariat que nous aimerions renouveler." Sans oublier le côté convivial de l’organisation avec la possibilité de jouer au golf ou de s’y initier tout au long de la journée.

Utile commercialement et socialement

Cette nouvelle formule a, par exemple, séduit Kévin Bougeant, cofondateur de TDM 360 (2 salariés, CA NC). La start-up, née à Lannion en 2017, est spécialisée dans l’immersion 360°. "Nous avons été portés par la technopole de Lannion et nous sommes toujours venus à ce genre d’événement. C’est très productif, on en revient toujours avec quelque chose, explique-t-il. C’est ici qu’on rencontre les décideurs et c’est primordial pour une start-up."

Kévin Bougeant, dirigeant de TDM 360 à Lannion était présent la FT Day 2021 pour présenter sa start-up auprès d’ETI bretonnes.
Kévin Bougeant, dirigeant de TDM 360 à Lannion était présent la FT Day 2021 pour présenter sa start-up auprès d’ETI bretonnes. - Photo : Isabelle Jaffré

L’année sans événement a donc eu des répercussions sur la jeune entreprise. "Cela a manqué commercialement et socialement. Heureusement, comme nous proposons des visites virtuelles, nous avons pu proposer des choses à des IUT, des écoles, des entreprises également qui n’ont pas pu faire d’inaugurations", détaille-t-il.

Lors de ses rencontres avec des ETI, le Costarmoricain a davantage insisté sur d’autres aspects de TDM 360 : "Nous leur avons parlé de serious games, de formations car notre technologie permet d’aller beaucoup plus loin qu’auparavant dans l’interactivité."

La French Tech Day 2021 s’est tenue en présentiel à Quimper.
La French Tech Day 2021 s’est tenue en présentiel à Quimper. — Photo : Isabelle Jaffré

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail