Brest

BTP

Le groupe Soft se structure après le rachat du quimpérois BET

Par Jean-Marc Le Droff, le 21 juillet 2021

En pleine croissance depuis son siège de Brest, le contractant général en bâtiment Soft se structure après l’acquisition, début juin, du bureau d’études quimpérois Bâtiment et Technique (BET). De quoi étoffer son catalogue et créer de nouvelles synergies.

Fabrice Boudinet a créé Soft en 2011 à Brest, qu'il détient aujourd'hui avec ses deux associés.
Fabrice Boudinet a créé Soft en 2011 à Brest, qu'il détient aujourd'hui avec ses deux associés. — Photo : Jean-Marc Le Droff

En plein cœur de l’été, le Quimpérois Roland Petton s’est retiré des affaires après avoir cédé Bâtiment et Technique (BET), l’entreprise qu’il a créée il y a 30 ans, au contractant général en bâtiment brestois Soft (21 salariés, 21,5 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2020). Spécialisée dans la conception et suivi des installations de génie énergétique, climatique, électrique et de sécurité incendie, BET emploie actuellement cinq salariés pour un chiffre d’affaires de 450 000 euros.

"Nous n’achetons pas une activité mais des compétences", insiste Fabrice Boudinet, le président de Soft. "Avec ce rachat, notre objectif premier est de développer la société BET car nous croyons beaucoup en elle. Et son activité étant complémentaire de la nôtre, elle va nous permettre de mieux appréhender la partie thermique et l’optimisation de la consommation énergétique dans la conception de nos bâtiments clés en main", poursuit celui qui voit là une réelle opportunité de développement face aux enjeux environnementaux.

Une seconde agence à Brest

"Il est nécessaire de revenir à des principes de consommation énergétique raisonnée. Demain, nous vendrons aussi des kilowattheures dans nos projets, car nous misons beaucoup sur la haute qualité environnementale, qui coûte certes 15 % plus cher mais qui peut être rentabilisé en dix ans grâce aux économies d’énergie", estime-t-il. Pour renforcer sa nouvelle acquisition, Fabrice Boudinet prévoit notamment trois nouvelles embauches d’ici l’année prochaine, ainsi que l’ouverture prochaine d’une seconde agence à Brest.

L'occasion, aussi, de créer de nouvelles synergies au sein de Soft, que Fabrice Boudinet a récemment choisi de structurer autour de quatre entités. La première, Soft Bâtiments clé en main (créée en 2011), est le fer de lance du groupe avec son activité de contractant général en bâtiment. La seconde, Soft Développement, est spécialisée dans la promotion immobilière, la recherche de foncier et le développement de réseaux. Depuis peu, Soft Facility propose des solutions de maintenance pour l'immobilier d'entreprise, et gère actuellement une quinzaine de contrats. Et enfin BET, dernière acquisition du groupe, qui prendra désormais en charge la partie fluides thermiques, électricité et sécurité incendie des réalisations de Soft.

Deux millions d’euros dans un nouveau siège

Une structuration devenue nécessaire à l’heure où Soft est en plein essor. De 12 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018, le groupe brestois vise les 28 millions d’euros cette année. Après avoir récemment installé son siège dans l’une de ses réalisations, le nouveau siège d’Orange à Brest, Soft prendra d’ici deux ans ses quartiers dans un nouveau bâtiment dans lequel le groupe investit 2 millions d’euros.

Avec une quarantaine de dossiers actuellement en cours - dont le chantier de Sodise à Briec (13,5 M€ d’investissement) -, Fabrice Boudinet a donc de quoi envisager sereinement l’avenir. Seule ombre au tableau, comme pour tous ses confrères du bâtiment : la pénurie de matières premières qui pousse les prix à la hausse et ralentit les chantiers.

Fabrice Boudinet a créé Soft en 2011 à Brest, qu'il détient aujourd'hui avec ses deux associés.
Fabrice Boudinet a créé Soft en 2011 à Brest, qu'il détient aujourd'hui avec ses deux associés. — Photo : Jean-Marc Le Droff

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail