Brest

Immobilier

Le groupe Océanic renoue avec ses racines brestoises

Par Isabelle Jaffré, le 15 mars 2019

Spécialiste en gestion de patrimoine, immobilière et en promotion, essentiellement en Guyane, le groupe brestois Océanic a lancé ses premiers programmes à Brest et vise une croissance, aussi, désormais, en France métropolitaine.

Programme immobilier neuf du groupe Océanic à Brest.
De retour avec des projets immobiliers neufs à Brest, le groupe Océanic fait face à la difficulté de la fin du dispositif Pinel. — Photo : © Groupe Océanic

Patrice Azria est l’un des patrons brestois les plus discrets. Le fondateur d’Océanic Finance est pourtant à la tête d’un des plus belles réussites de la pointe bretonne, employant 115 salariés pour un chiffre d’affaires de 34,9 millions d’euros.

Patrice Azria, président fondateur du groupe Océanic à Brest
Patrice Azria, président fondateur du groupe Océanic à Brest - Photo : © Isabelle Jaffré

Rien ne prédisposait ce fils de commerçants du Relecq-Kerhuon à devenir patron d’un groupe de gestion et d’immobilier. « Je n’étais pas fait pour les études, reconnaît-il. J’ai donc enchaîné les petits boulots : ouvreur au Quartz, barman, etc. » Jusqu’au déclic lors d’une formation de vendeur à la CCI. « J’ai fait 80 % du chiffre d’affaires de ma promotion », se souvient-il. Son professeur lui propose alors de venir travailler pour lui, puis très vite de s’associer. Presque par hasard, Patrice Azria a trouvé sa voie : la gestion de patrimoine.

Diversification

Un début de carrière qui aurait pu s’arrêter net avec l’affaire Charlie Chaker au début des années 90. Patrice Azria a 27 ans et est alors l'agent financier de joueurs de foot professionnels en association avec Bernard Lama et Pape Diouf. Il vend les produits financiers proposés par l'escroc Charlie Chaker et est donc responsable aux yeux de la justice. « J’ai tout donné pour rembourser les victimes, qui étaient mes proches. La juge Eva Joly m’a dit qu’elle n’avait jamais vu quelqu’un s’escroquer lui-même », se remémore-t-il aujourd’hui. Un épisode douloureux : « c’est difficile de réussir sans jamais faire d’erreur. Moi, c’est celle-là. Aujourd’hui, je peux dire que ça m’a appris à sentir quand quelque chose ne va pas. » Depuis, Patrice Azria a su se relever et même mieux. L’homme d’affaires a réussi à construire un groupe solide et diversifié.

Océanic Finance, créé en 1993, grandit grâce à une clientèle de chefs d’entreprises fidèles. Patrice Azria se rend compte alors que, comme intermédiaire, il gère les problèmes liés à la construction des programmes : retards, malfaçons etc. « Autant le faire nous-même ! », se dit-il. En 1997, il créé Océanic Immobilier qui livre, dès 2003, une première résidence en Guyane, département d’origine de Bernard Lama. En 2012, le groupe ouvre une activité de syndic en Guyane et à Brest. « Notre force, c’est de gérer la construction, mais aussi la livraison, la location, le syndic et les transactions pour nos clients », explique le dirigeant. Le groupe s’articule autour de trois filiales principales : promotion, finance et immobilier.

Ré-ancrage à Brest

Depuis deux ans environ, le groupe propose aussi des programmes neufs dans sa ville d'origine. Avec 53 % de locataires, le marché brestois a du potentiel. Trois programmes sont en cours, d’autres sont dans les cartons, sur deux typologies de marché : le très haut de gamme et l’entrée de gamme. À Brest, le groupe Océanic fait face à deux difficultés : les recours parfois engagés par les riverains et la fin de la loi Pinel. « Pour la première, on attend. Pour la seconde, on a bon espoir que Brest puisse bénéficier d’une expérimentation au vu des besoins en logements neufs. » L'objectif du groupe est de multiplier par deux le chiffre d'affaires de la promotion en cinq ans, avec des incursions, aussi, en région parisienne.

Programme immobilier neuf du groupe Océanic à Brest.
De retour avec des projets immobiliers neufs à Brest, le groupe Océanic fait face à la difficulté de la fin du dispositif Pinel. — Photo : © Groupe Océanic

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.