Finistère

Innovation

Le groupe Hénaff installe la pépinière Ker Inno à Pouldreuzic

Par Isabelle Jaffré, le 03 mai 2022

La communauté de communes du Haut pays Bigouden, la technopole de Quimper-Cornouaille et le groupe Hénaff s’associent pour créer un nouvel accélérateur à Pouldreuzic sur le site du groupe agroalimentaire. Ce dernier met à disposition des locaux dans le but d’accompagner une jeune entreprise innovante avec laquelle elle pourra travailler.

Loïc Hénaff, président du groupe Hénaff, en compagnie des élus et des représentants de la technopole Quimper-Cornouaille.
Loïc Hénaff, président du groupe Hénaff, en compagnie des élus et des représentants de la technopole Quimper-Cornouaille. — Photo : Isabelle Jaffré

Ker Inno village, c’est le nom de la nouvelle pépinière de la communauté de communes du Haut pays Bigouden. Installée sur le site de l’usine de l’usine du groupe Hénaff, elle se crée à l’initiative du président du groupe agroalimentaire de Pouldreuzic, Loïc Hénaff. "Nous avions ces 100 m² libres, explique-t-il. L’idée est de mettre en commun nos moyens pour une entreprise naissante et ainsi de créer les conditions favorables pour qu’elle se développe sur le territoire."

En partenariat avec le technopôle Quimper-Cornouaille et la collectivité, le groupe Hénaff (280 salariés, 47,7 M€ de CA) met à disposition un espace de travail pour un loyer de 50 € avec haut débit, accès sécurisé mais aussi la possibilité d’utiliser ses équipements, de faire appel à ses équipes et son réseau. Le tout pour un bail de six mois, renouvelable deux fois.

Candidatures jusqu’au 13 juin

Les trois partenaires lancent donc un appel à candidature auprès des jeunes entreprises pour choisir l’occupant de cet accélérateur. "Il faut que le projet ait déjà une preuve de concept mais que la société ait moins de trois ans environ", précise le dirigeant. Plusieurs thématiques ont été retenues : l’énergie, les déchets, les algues, les conserves et la low tech. "Ce sont des sujets qui nous intéressent. Nous avons entamé une démarche Be Good 2030 en 2019. Cette initiative entre dans ce cadre", ajoute Loïc Hénaff.

Les candidatures sont déjà ouvertes sur le site du groupe jusqu’au 13 juin 2022. La commission se réunira début juillet pour un résultat le 11 juillet. L’entrée du lauréat sur le site est prévue en septembre, le temps d’adapter les locaux. "Nous sommes vraiment ouverts sur les types de projets. Nous ne sommes pas là pour financer ou apporter les clients. Ce que nous souhaitons faire, c’est aider une entreprise à décoller en lui offrant des interlocuteurs, des moyens industriels, la possibilité de tester ses produits ou ses services."

Attractivité du territoire

Une autre contrainte pour le lauréat sera de créer a minima un établissement à Pouldreuzic. "Car l’idée est de développer notre territoire. Nous avons cette volonté d’accompagner les entreprises qui contribuent à l’attractivité du Haut Pays Bigouden", conclut Josiane Kerloc’h, la présidente de la communauté de communes.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition