Finistère

Agroalimentaire

Le Groupe Bigard contraint de dévoiler ses comptes

Par Isabelle Jaffré, le 05 septembre 2019

Assigné en justice par l’association de défense des animaux L214, le groupe de Quimperlé Bigard, a déposé une partie de ses comptes. Ce que le très discret groupe agroalimentaire, spécialisé dans la viande, ne faisait plus depuis 2013. Seulement, une loi, votée en 2018, alourdit les amendes encourues.

Le groupe finistérien Bigard possède les marques Charal et Socopa, notamment.
Le groupe finistérien Bigard possède les marques Charal et Socopa, notamment. — Photo : © Bigard

Assigné en justice par l’association de défense des animaux L214, le groupe de Quimperlé Bigard, a déposé une partie de ses comptes. Ce que le très discret groupe agroalimentaire, spécialisé dans la viande, ne faisait plus depuis 2013. Seulement, une loi, votée en 2018, alourdit les amendes encourues. Bigard a ainsi déclaré un chiffre d’affaires de 1,5 milliard d’euros en 2017 (+2,9 %) pour un résultat de 51,9 millions d’euros (+24,4 %).

Quelques filiales du groupe ont, elles aussi, déposé leurs comptes, à l’image de Socopa qui affiche un chiffre d’affaires à 1,8 milliard d’euros (1,786 milliard d’euros en 2016) pour 25,5 millions d’euros de résultat (21,8 millions d’euros en 2016) ou Charal, avec un chiffre d’affaires de 866 M€. Bigard Distribution annonce un CA de 259,5 millions d’euros (245,5 millions d’euros en 2016) pour un résultat de 107 000 euros (612 000 euros en 2016). La Société Financière Bigard, basée à Rungis, n’a, quant à elle, pas déposé ses comptes.

Sur son site internet, Le groupe Bigard indique représenter 14 000 emplois pour un chiffre d’affaires global de 4,3 Md€ (17 % à l’export).

Le groupe finistérien Bigard possède les marques Charal et Socopa, notamment.
Le groupe finistérien Bigard possède les marques Charal et Socopa, notamment. — Photo : © Bigard

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.