Bretagne

Énergie

Le courant passe bien entre Sabella et les Philippines

Par J.M.L.D., le 24 janvier 2017

Le deal avait déjà été ébruité en avril dernier, il est désormais confirmé. L'entreprise quimpéroise Sabella vient d'annoncer un accord de coopération avec PNOC-Renewables Corporation (PNOC RC), la division énergies renouvelables de l’entreprise publique philippine en charge du pétrole. L'accord porte sur trois concessions dans le détroit de San Bernardino, grâce à un partenariat avec H&WB, une société philippine spécialisée dans les énergies fossiles et renouvelables.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Le courant semble bien passer entre Sabella et les Philippines, qui souhaitent produire de l’énergie renouvelable à partir des courants marins qui longent les côtes de leur archipel. PNOC RC, la branche énergie renouvelables de l'entreprise publique en charge du pétrole aux Philippines, a en effet signé en octobre dernier un accord de coopération avec la société quimpéroise Sabella. Pour l'occasion, cette dernière s'est associée à H&WB, une entreprise elle-aussi philippine spécialisée dans les énergies fossiles et renouvelables. En 2015, les deux entités avaient déjà signé un accord de partenariat exclusif visant à développer, ensemble, un premier projet de démonstration sur l’une des trois concessions de San Bernardino. L'objectif était alors d'initier le développement commercial de l’hydrolien aux Philippines. Depuis, H&WB et Sabella indiquent avoir récemment finalisé une campagne bathymétrique complète du détroit de San Bernardino.

Entre trois et cinq hydroliennes

Pour ce projet, « Sabella a sélectionné le bureau d’étude océanographique bordelais Énergie de la Lune, et entraîné à l’export, dans son sillage, l’expertise française d’une autre PME dans le domaine des énergies marines renouvelables. L’objectif désormais est d’avancer vers une modélisation numérique 3D de la zone afin d’identifier précisément la localisation du premier projet de démonstration qui comportera entre trois et cinq hydroliennes», indique Sabella dans un communiqué.

« La promesse d'un nouveau secteur des énergies renouvelables aux Philippines va devenir réalité »

« Ce partenariat planifie et ambitionne de créer une société de projet au premier semestre 2017 afin d’initier le financement du programme et les travaux d’ingénierie pour mettre en oeuvre la première ferme hydrolienne en Asie. Le rôle de PNOC RC est majeur dans la poursuite de cet objectif et l’accord tripartite signé avec H&WB et Sabella dévoile sa stratégie volontariste qui vient au service et au soutien du projet, souligné par la décision de s’impliquer dans la société de projet. Avec ce nouveau partenaire, la promesse d’un nouveau secteur des énergies renouvelables aux Philippines va pouvoir devenir réalité», conclut Sabella, qui a levé 8 millions d'euros en novembre dernier, et lorgnerait également du côté du Canada.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.